1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Avion intercepté en Biélorussie : Biden dénonce un événement "scandaleux"
1 min de lecture

Avion intercepté en Biélorussie : Biden dénonce un événement "scandaleux"

Joe Biden a condamné le lundi 24 mai, le détournement d'un avion de ligne européenne par la Biélorussie pour arrêter un opposant d'Alexandre Loukachenko.

 Photo de Joe Biden prise à la Maison Blanche le 20 mai 2021, à Washington, aux Etats-Unis.
Photo de Joe Biden prise à la Maison Blanche le 20 mai 2021, à Washington, aux Etats-Unis.
Crédit : ANNA MONEYMAKER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP
Camille Guesdon & AFP

"Je me joins aux nombreux appels à une enquête internationale pour déterminer les faits". Joe Biden a fermement condamné le détournement d'un avion de ligne européenne par la Biélorussie pour arrêter un opposant au régime d'Alexandre Loukachenko. Le président américain a dénoncé un événement "scandaleux" et a demandé la libération immédiate de Roman Protassevitch, lundi 24 mai.

Pour Joe Biden, cet incident "scandaleux et la vidéo que M. Protassevitch semble avoir faite sous la contrainte sont des attaques honteuses contre l'opposition politique et la liberté de la presse". Le président américain a apporté son soutien aux sanctions prises par l'Union européenne envers la Biélorussie et en appelé à la libération du dissident. Les dirigeants de l'Union européenne ont décidé, lundi 24 mai dans la soirée, de fermer leur espace aérien à la Biélorussie et d'adopter de nouvelles sanctions contre le régime d'Alexandre Loukachenko suite à cette affaire.

Roman Protassevitch a dit être "passé aux aveux"

De son côté, Jake Sullivan, le conseiller américain à la sécurité nationale, s'est entretenu avec Svetlana Tikhanovskaïa, la figure de l'opposition biélorusse exilée en Lituanie, pour lui exprimer "le fort soutien des États-Unis" à la demande de "démocratie, de droits humains et de libertés fondamentales du peuple", selon un communiqué.

Roman Protassevitch, un journaliste d'opposition de 26 ans, et sa compagne Sofia Sapéga étaient à bord d'un Boeing de Ryanair reliant Athènes à Vilnius et détourné dimanche 23 mai sur Minsk, la capitale de la Biélorussie, après une alerte à la bombe qui s'est révélée mensongère. Ils ont été arrêtés à l'aéroport, et le jeune homme, désormais détenu à Minsk, a dit être "passé aux aveux" dans une vidéo diffusée par la télévision d'État.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/