3 min de lecture Grande-Bretagne

Attaque à Londres : ce que l'on sait sur l'assaillant, Khalid Masood

ÉCLAIRAGE - Au lendemain de l'attaque revendiquée par l'État Islamique à Londres, la police britannique a identifié l'assaillant, Khalid Masood.

Un assaillant a lancé sa voiture sur la foule sur le pont de Westminster, à Londres, le 22 mars 2017.
Un assaillant a lancé sa voiture sur la foule sur le pont de Westminster, à Londres, le 22 mars 2017. Crédit : DANIEL LEAL-OLIVAS / AFP
ClaireGaveau
Claire Gaveau
et AFP

Après avoir gardé sous silence le nom de l'assaillant, la Metropolitan police a finalement dévoilé l'identité de l'assaillant au lendemain de l'attaque revendiquée par le groupe État Islamique qui a fait trois morts à Londres. La police britannique a ainsi identifié ce jeudi 23 mars son auteur, comme étant Khalid Masood, un britannique de 52 ans. Né le 25 décembre 1964 dans le Kent, dans le sud-est de l'Angleterre, il vivait depuis peu dans les West Midlands, dans le centre du pays.

Mercredi 22 mars, l'identité du prédicateur radical Abu Izzaden, également connu sous le nom de Trevor Brooks, a un temps été annoncé. Il n'en est rien. Selon son avocat, cet homme serait toujours en prison depuis son incarcération en janvier 2016.

>> Suivez les dernières informations sur l'attaque de Londres.
>> Ce qu'il faut savoir sur l'attaque de Londres.

À lire aussi
Nicholas Soames, petit-fils de Churchill, est également membre du Parlement britannique Donald Trump
11-Novembre : le petit-fils de Churchill fustige l'attitude de Trump

Sorti des radars depuis quelques années

Cet homme, qui a lancé sa voiture contre la foule sur le pont de Westminster avant d'attaquer un policier dans l'enceinte du Parlement, est également connu sous plusieurs identités. Il faut dire que Khalid Masood est bien connu des services de renseignements même s'il ne faisait l'objet "d'aucune enquête en cours". Il avait été condamné à plusieurs reprises dans le passé pour agression, possession d'armes et trouble à l'ordre public, a précisé Scotland Yard.

Sa dernière condamnation remontait à décembre 2003 lorsqu'il avait été arrêté en possession d'un couteau. "Il y a quelques années il a fait l'objet d'une enquête du MI5" (service de renseignement intérieur, ndlr) en lien avec "l'extrémisme violent", a expliqué la Première ministre Theresa May devant le Parlement, ajoutant qu'il était alors "un personnage périphérique" dans cette enquête.

Cependant, selon le Guardian, Khalid Masood ne figurait pas sur la liste du MI5 des 3.000 personnes les plus susceptibles de commettre un acte terroriste. 

Son âge interpelle les spécialistes

Son âge interrogeait toutefois certains spécialistes de la sphère jihadiste. "L'élément surprenant est l'âge de l'assaillant de Londres. Il avait 52 ans, le double de la moyenne", a commenté sur Twitter Jason Burke, journaliste au Guardian et auteur de plusieurs ouvrages sur les réseaux islamistes, soulignant que l'âge moyen des auteurs d'attentats avait "reculé ces dernières années".

Selon la BBC, l'homme s'était présenté comme "enseignant" lorsqu'il a loué le véhicule Hyundai avec lequel il a foncé dans la foule sur le pont de Westminster mercredi. Sa vie de famille demeure pourtant encore relativement floue. La chaîne SkyNews, citant une source ayant rencontré l'auteur de l'attaque de Londres par le passé, affirme qu'il avait une femme et trois enfants. Selon d'autres médias, il vivait en couple et avec un enfant. 

Une attaque revendiquée par Daesh

Au lendemain de l'attaque, l'organisation État islamique a revendiqué l'attentat via son agence de propagande Amaq. "L'auteur de l'attaque en face du Parlement britannique à Londres est un soldat de l'EI et l'opération a été menée en réponse à l'appel à frapper les pays de la coalition", a-t-elle déclaré dans un communiqué. Selon Scotland Yard, les services de sécurité britanniques ont déjoué 13 tentatives d'attentats depuis juin 2013 au Royaume-Uni où le niveau d'alerte antiterroriste reste fixé à quatre sur une échelle de cinq. C'est la première attaque sur le sol britannique revendiquée par ce groupe extrémiste qui enchaîne les revers militaires en Irak et en Syrie.

La police britannique qui pense que l'homme a agi seul, a toutefois arrêté huit personnes à six adresses différentes. Parmi elles, Birmingham, la deuxième métropole du pays. L'enquête s'oriente vraisemblablement vers cette ville aux connexions jihadistes réelles. Dans plusieurs médias britanniques, les témoignages de personnes étayent cette hypothèses alors que certains assurent que Khalid Masood vivait là et que le SUV utilisé avait également été loué ici. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Grande-Bretagne Londres Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787796632
Attaque à Londres : ce que l'on sait sur l'assaillant, Khalid Masood
Attaque à Londres : ce que l'on sait sur l'assaillant, Khalid Masood
ÉCLAIRAGE - Au lendemain de l'attaque revendiquée par l'État Islamique à Londres, la police britannique a identifié l'assaillant, Khalid Masood.
https://www.rtl.fr/actu/international/attaque-londres-assaillant-westminster-khalid-masood-7787796632
2017-03-23 19:32:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/b_vJIo_HZfZ07jF6taNimQ/330v220-2/online/image/2017/0322/7787781512_pont-westminster.jpg