2 min de lecture Brésil

Amazonie : les brésiliens craignent un boycott de leurs produits, selon François Lenglet

ÉDITO - Les gigantesques incendies de la forêt amazonienne pourraient avoir des conséquences économiques inattendues. Les patrons brésiliens craignent d’être victimes d’un boycott mondial de leurs produits, à cause de l'émotion planétaire.

Lenglet - Lenglet-Co François Lenglet
>
Amazonie : les brésiliens craignent un boycott de leurs produits, selon François Lenglet Crédit Image : LULA SAMPAIO / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet édité par Elise Denjean

Les gigantesques incendies de la forêt amazonienne ont redoublé de vigueur et pourraient avoir des conséquences économiques tout à fait inattendues. C’est en tout cas ce que redoutent les grandes entreprises brésiliennes, à cause de la crise diplomatique et écologique qui isole le pays. 

Les patrons brésiliens craignent d’être victimes d’un boycott mondial de leurs produits, en particulier des produits agricoles, la viande, à cause de l'émotion planétaire que suscite l'incendie et de l'indigence du président Bolsonaro, qui refuse de vraiment s'occuper de ces incendies ravageurs. Ce serait la première fois qu’un drame écologique aurait de telles répercussions.

À l'origine de ces craintes, les menaces tout à fait explicites de plusieurs États européens de ne pas ratifier l‘accord commercial qui devrait faciliter les échanges entre le Brésil et le Vieux Continent. Emmanuel Macron a indiqué qu’il n’était plus favorable à la mise en œuvre cet accord, justement à cause de la négligence "climatique" de l'exécutif brésilien. 

Sauf que Jair Bolsonaro ne semble pas prendre la mesure de ce risque. Il a ainsi refusé l'aide proposée par le G7, de 20 millions de dollars pour lutter contre le feu et pour la reforestation. "Macron n'arrive même pas à éviter un incendie à Notre-Dame et il voudrait nous donner des leçons ?", a déclaré le chef du gouvernement.

Les intentions de Bolsonaro en Amazonie

À lire aussi
Une saisie de cocaïne en novembre 2015 (Illustration) Brésil
Brésil : arrestation d'un baron de la drogue, lié à la 'Ndrangheta

Son programme électoral était sans ambiguïté : ouvrir la forêt aux intérêts du transport, pour développer le réseau routier, du commerce, de l'agriculture et de la mine. Ou plutôt, poursuivre l'exploitation de cette forêt qui, avec plus de ses 7 millions de kilomètres carrés, soit 15 fois la surface de la France, est la seconde de la planète, derrière la Taiga russe. 

Le prédécesseur de Bolsonaro, Tenner, avait lui-même ouvert davantage le champ de la déforestation au nom d'intérêts économiques. Le Brésil est devenu l'un des principaux producteurs agricoles mondiaux grâce à la déforestation, qui a permis une considérable augmentation des surfaces cultivées, en particulier avec du soja. Le paradoxe du reste, c'est que nous, européens et français, achetons du soja brésilien qui est le produit de cette déforestation.

Pour autant, il n'y a pas de preuve que les incendies soient causés par le nouveau président brésilien. Il est néanmoins tout a fait vraisemblable que ses discours aient désinhibé les incendiaires, quelles que soient leurs motivations. Car ils savaient que le pouvoir ne les pourchasserait pas. Il ne faut toutefois pas oublier que le pays a déjà connu des périodes d'incendies tout à fait comparables, il y a une petite quinzaine d'années.

Quelles conséquences d'un boycott pour la France ?

Nos échanges sont largement excédentaires, principalement grâce aux ventes d'Airbus. Mais le Brésil reste un partenaire commercial secondaire, au regard de sa taille. Voilà des décennies que nos entreprises parient sur un décollage du pays, qui s'est toujours fait attendre. "Le Brésil est un pays d'avenir, et il le restera" disait George Clemenceau il y a déjà cent ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brésil Incendie Activité économique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7798234204
Amazonie : les brésiliens craignent un boycott de leurs produits, selon François Lenglet
Amazonie : les brésiliens craignent un boycott de leurs produits, selon François Lenglet
ÉDITO - Les gigantesques incendies de la forêt amazonienne pourraient avoir des conséquences économiques inattendues. Les patrons brésiliens craignent d’être victimes d’un boycott mondial de leurs produits, à cause de l'émotion planétaire.
https://www.rtl.fr/actu/international/amazonie-les-bresiliens-craignent-un-boycott-de-leurs-produits-selon-francois-lenglet-7798234204
2019-08-27 10:49:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/XaYUee-ZdKZdEyPerGMBow/330v220-2/online/image/2019/0827/7798234339_la-foret-amazonienne-ravagee-par-des-incendies.jpg