1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Allemagne : cinq moments emblématiques de l'ère Merkel
3 min de lecture

Allemagne : cinq moments emblématiques de l'ère Merkel

ÉCLAIRAGE - Angela Merkel quittera mercredi 8 décembre la scène politique allemande et internationale après 16 années passées au pouvoir, dont quelques moments resteront.

Angela Merkel et Donald Trump entourés d'autres dirigeants, lors du Somment du G7, le 9 juin 2018 à La Malbaie, au Québec.
Angela Merkel et Donald Trump entourés d'autres dirigeants, lors du Somment du G7, le 9 juin 2018 à La Malbaie, au Québec.
Crédit : JESCO DENZEL / BUNDESREGIERUNG / AFP
Thomas Pierre & AFP

On la disait "inoxydable". Après 16 années au pouvoir, Angela Merkel s'apprête pourtant à quitter la chancellerie. À 67 ans, la dirigeante allemande laissera mercredi sa place au social-démocrate Olaf Scholz. À quelques jours près, elle égalera la longévité au pouvoir de son mentor Helmut Kohl. 

Et malgré le temps, sa popularité ne se sera que rarement érodée. Selon une récente enquête, elle jouit encore à l'international d'une cote de confiance de 72%. Beaucoup de jeunes Allemands n'auront d'ailleurs connu qu'elle à la tête du gouvernement. On les appelle la "génération Merkel". Celle qui aura été élue 31 années durant au Bundestag se voit affublée en retour du surnom de "Mutti" (Maman) par l'opinion.

Une image de stabilité, de droiture morale, qui aura fait d'elle l'une des grands leaders de son époque, et dont quelques moments réussiront sans doute l'épreuve de la postérité. 

Tremblements

Comme un symbole du crépuscule de son règne, Angela Merkel est victime, en juin et juillet 2019, de spectaculaires crises de tremblements lors de cérémonies officielles, faisant naître des interrogations sur la capacité d'une chancelière réputée "presque infatigable" à achever son quatrième et dernier mandat. 

À lire aussi

Mais la pandémie de coronavirus rebat les cartes. Les trois quarts des Allemands se disent satisfaits de son action à la tête de l'Allemagne, selon les sondages. Face au Covid-19, cette scientifique de formation a privilégié pédagogie et démonstrations rationnelles aux postures lyriques.

Le confinement, qui a rappelé à Angela Merkel sa vie dans l'ancienne Allemagne de l'Est communiste, aura constitué, de son propre aveu, "une des décisions les plus difficiles" en 16 ans de pouvoir.

Leader du monde libre

Angela Merkel et Donald Trump entourés d'autres dirigeants, lors du Somment du G7, le 9 juin 2018 à La Malbaie, au Québec.
Angela Merkel et Donald Trump entourés d'autres dirigeants, lors du Somment du G7, le 9 juin 2018 à La Malbaie, au Québec.
Crédit : JESCO DENZEL / BUNDESREGIERUNG / AFP

Face à Donald Trump, en novembre 2016, Angela Merkel s'est aussi retrouvée catapultée "leader du monde libre" par certains médias américains, formule habituellement réservé au chef d'Etat américain. En cause : son surprenant message de félicitation au président élu, rappelant l'importance des valeurs démocratiques. Un accueil fort peu diplomatique marquant le début d'une relation antagonique entre les deux dirigeants.

Lors d'un G7 au Canada, qui se finit dans la discorde, une image prise par le photographe officiel allemand montre Angela Merkel entourée d'autres chefs d'Etat et de gouvernement semblant tenir tête à Donald Trump. Le cliché enflamme les réseaux sociaux. "La photo montre que nous avons des confrontations sur certains sujets", dit-elle alors à CNN.

"Le président a ses opinions, j'ai les miennes, et très souvent nous trouvons un terrain d'entente", ajoute-t-elle. "Si ce n'est pas le cas, il faut continuer à discuter et à négocier."

Accueil des migrants

'On y arrivera!'. La décision du 4 septembre 2015 de ne pas fermer les frontières aux milliers fuyant la guerre en Irak et en Syrie est un autre moment-clé des années Merkel.  Peu de phrases sont si intimement liées au mandat Merkel que son "wir schaffen das" ("nous allons y arriver"), lancé au moment où la pression sur les autorités et structures d'accueil était à son comble.

Cette sortie lui a été beaucoup reproché par la suite, notamment par l'extrême-droite allemande du parti AfD, qui a profité de la colère d'une partie de la population contre les nouveaux arrivés pour devenir en 2017 la plus grande force d'opposition au parlement.

Sortie du nucléaire

Depuis 2005, "il ne s'est pas passé suffisamment de choses" pour lutter contre le réchauffement, a-t-elle admis en juillet dernier, convaincue cependant d'avoir "consacré beaucoup d'énergie" à cette question. En 2011, la catastrophe nucléaire de Fukushima qui l'a convainc en quelques jours, à la surprise générale, d'enclencher le retrait progressif de l'Allemagne de l'énergie nucléaire.

Ancienne ministre de l'Environnement d'Helmut Kohl, un temps surnommée la "chancelière du climat", Angela Merkel aura tout de même dû rehausser au printemps les objectifs de l'Allemagne, sous la pression de la Cour constitutionnelle qui les jugeaient trop peu ambitieux. 

Des adieux punk

L'une des images forte de l'ère Merkel est aussi l'une de ses dernières. Le 2 décembre, la chancelière fait ses adieux aux forces armées. Les yeux brillants d'émotion, elle revient brièvement sur ces "16 années riches en événements et souvent très éprouvantes". "Elles m'ont demandé des efforts politiques et humains, mais elles m'ont aussi toujours comblée", affirme-t-elle dans une rare moment de confidence. 

Parmi ses choix musicaux figure un tube de 1974: "Du Hast den Farbfilm vergessen" ("Tu as oublié la pellicule couleur") de la diva punk est-allemande Nina Hagen. Un souhait qui dénote pour celle qui est plus connue pour son goût de l'opéra. "Cette chanson a été un moment fort de ma jeunesse" explique-t-elle. Des adieux "punk" et le clin d'œil d'une enfant de la RDA devenue la première femme à diriger la quatrième puissance mondiale. La modeste Angela Merkel en est consciente, elle incarne à elle-seule un moment d'Histoire allemande. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/