1 min de lecture Allemagne

Angela Merkel à nouveau prise de tremblements : les médias allemands inquiets

Les médias allemands, pourtant très respectueux de la vie privée des femmes et hommes politiques, s'interrogent sur la santé de la chancelière. Elle a été prise pour la troisième fois d'une crise de tremblements.

>
Les Allemands inquiets de la santé de A. Merckel Crédit Image : TOBIAS SCHWARZ / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
micro générique
La rédaction de RTL édité par Paul Turban

C'est la troisième fois en dix jours que cela lui arrive. Angela Merkel a de nouveau été prise de violents tremblements de tout son corps ce 10 juillet matin. La chancelière allemande était au côté du Premier ministre finlandais pour une cérémonie officielle

Lors de sa première crise de tremblements le 18 juin, la dirigeante conservatrice avait invoqué une déshydratation et la chaleur. Aujourd'hui, en conférence de presse, Angela Merkel se veut rassurante : "Je vais bien. Comme je l'ai dit il y a quelques jours, je suis encore dans une phase de récupération psychologique après la cérémonie d'accueil militaire du Président ukrainien du 18 juin."

"Ce n'est pas terminé, mais il y a des progrès" a encore ajouté la cheffe du gouvernement allemand. D'habitude respectueux de la vie privée des femmes et hommes politiques, les médias allemands se montrent de plus en plus inquiets. À l'image du Bild-Zeitung, qui réclame la vérité sur ces crises à répétition avec en gros titre : "La chancelière peut-elle nous dire comment elle va vraiment ?"

>
Angela Merkel prise de tremblements pour la 3e fois Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : Agences/M6 | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Allemagne Angela Merkel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants