1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Affaire Gabby Petito : son petit ami s'est suicidé d'une balle dans la tête
1 min de lecture

Affaire Gabby Petito : son petit ami s'est suicidé d'une balle dans la tête

L'avocat de Brian Laundrie a confirmé que son client, dont le corps avait été retrouvé il y a un mois, s'était bien suicidé.

Brian Laundrie en compagnie de sa petite amie Gabby Petito en juillet 2020
Brian Laundrie en compagnie de sa petite amie Gabby Petito en juillet 2020
Crédit : Capture écran Instagram Brian Laundrie
Thibault Nadal

Nouveau rebondissement dans l'affaire Gabby Petito. Selon Steven Bertolino, l'avocat du jeune homme, Brian Laundrie s'est bien suicidé d'une balle en pleine tête. Il a confirmé l'information ce mardi aux médias américains, même si le FBI, en charge de l'affaire n'a pour l'heure pas confirmé l'information.

"Chris et Roberta Laundrie ont été informés que la cause du décès était une blessure par balle à la tête et que le type de décès était un suicide", a déclaré l'avocat dans un communiqué, avant d'ajouter que les parents de Brian Laundrie "espèrent que ces découvertes mettront fin aux deuils des deux familles."

Le corps de Brian Laundrie avait été retrouvé le 20 octobre dernier dans le ruisseau Myakkahatchee en Floride. Une première autopsie n'avait pas permis d'établir la cause du décès et les restes avait été envoyés à un anthropologue légiste pour une évaluation plus approfondie.

Pour rappel, après un road-trip en van censé durant plusieurs mois avec sa fiancée Gabby Petito, Brian Laundrie était rentré seul et n'avait pas expliqué pourquoi. Quelques jours plus tard, le corps de l'Américaine de 22 ans était découvert dans le Wyoming. L'autopsie avait conclu à un un homicide par strangulation manuelle.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/