1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne : quels sont les autres pays candidats ?
4 min de lecture

Adhésion de l'Ukraine à l'Union européenne : quels sont les autres pays candidats ?

Le gouvernement Ukrainien a réussi à convaincre Bruxelles de lui ouvrir la voie vers l'acceptation de sa candidature officielle à l'Union européenne. Aujourd'hui, 5 pays sont officiellement candidats et 4 ont déposé leur candidature.

Le drapeau de l'Ukraine et celui de l'Union Européenne devant le Parlement Européen
Le drapeau de l'Ukraine et celui de l'Union Européenne devant le Parlement Européen
Crédit : AFP
Philippine Rouvière Flamand

Le prochain conseil européen aura lieu les 23 et 24 juin à Bruxelles. Les chefs d'État ou de gouvernement des 27 devront notamment trancher sur la candidature officielle de l'Ukraine quant à son adhésion à l'Union européenne. 

La Commission européenne s'était déjà prononcée favorablement sur la demande déposée par Kiev au lendemain de l'invasion de l'Ukraine par la Russie. La France, qui assure la présidence tournante du Conseil de l'Union européenne, a également assuré qu'un "consensus total" s'était dégagé sur la question. 

Mais l'Ukraine n'est pas le seul pays à souhaiter entrer dans l'Union. C'est également le cas de la Turquie, de la Macédoine du Nord, du Monténégro, de la Serbie, de l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine, et plus récemment la Géorgie et la Moldavie. Ces deux derniers pays ont déposé leur candidature le 3 mars dernier, par crainte que la guerre en Ukraine ne s'étende.

Les pays dont la candidature est officielle

Pour devenir membre de l'Union européenne, il y a un processus bien défini. Tout d'abord, un pays voulant rejoindre les 27 doit exprimer sa volonté d'intégrer l'Union en déposant officiellement sa candidature. Selon l’article 49 du traité sur l'Union européenne, "l'État demandeur adresse sa demande au Conseil" en la remettant à l’ambassadeur du pays qui tient la présidence tournante du Conseil. 

À lire aussi

Le Conseil de l'Union doit ensuite officialiser ou non cette candidature pour ensuite l'étudier. Aujourd'hui, cinq pays sont candidats officiels : la Turquie, la Macédoine du Nord, le Monténégro, la Serbie et l'Albanie. Ils pourraient être rejoints par l'Ukraine dans les prochains jours. 

La Turquie a obtenu le statut de candidat à l'adhésion à l'Union européenne en 1999. Le Conseil a décrété cinq ans plus tard que le pays "remplissait suffisamment les critères pour que soient ouvertes les négociations d'adhésion". Ces négociations ont débuté en 2005, mais ont été ralenties par "les activités de forages illégales de la Turquie en Méditerranée orientale", qui préoccupaient le Conseil en 2019. L'année dernière, les dirigeants des 27 "se sont félicités de la désescalade en Méditerranée orientale et ont appelé la Turquie à s'abstenir de nouvelles provocations ou actions contraires au droit international." 

La Macédoine du Nord a obtenu le statut de candidat en 2005. Selon le site du Conseil européen, l'adhésion du pays est en négociation depuis 2019 en raison "des progrès accomplis par la République de Macédoine du Nord". Ces négociations seront ouvertes en fonction "des progrès réalisés dans certains domaines importants, tels que la réforme du système judiciaire, la réforme des services de renseignement et de sécurité et la réforme de l'administration publique."

Le Monténégro est officiellement candidat à l'adhésion à l'Union européenne depuis 2010. Les négociations ont débuté en 2012 et le conseil a souligné "les progrès accomplis par le pays dans ses préparatifs d'adhésion à l'UE" en 2018. 

La Serbie a obtenu son statut de candidat en 2012. Les négociations ont débuté 2 ans plus tard. 

L'Albanie est officiellement devenue candidate en 2014. En 2018, le Conseil a décidé de "prendre acte favorablement des progrès réalisés par l'Albanie et de préparer la voie menant à l'ouverture de négociations d'adhésion" en 2019. 

Les pays qui ont déposé leur candidature, mais n'ont pas encore le statut de candidat

Ces cinq pays ne sont pas les seuls à vouloir entrer dans l'Union européenne. Mais cette adhésion est longue et semée de négociations. Pour qu'une candidature soit officiellement acceptée et que les négociations débutent, il faut que le pays réponde à certains critères économiques et démocratiques. Quatre pays sont actuellement en attente d'acceptation de leur candidature. 

La Bosnie-Herzégovine a déposé sa candidature en 2016. En 2019, la Commission européenne a "défini 14 priorités essentielles auxquelles le pays doit se conformer en vue de l'ouverture des négociations d'adhésion à l'UE." 

L'Ukraine a déposé sa candidature le 28 février 2022, 4 jours après l'invasion du pays par la Russie. L'acceptation de sa candidature est en négociation en ce moment à Bruxelles, les 23 et 24 juin. La rapidité de la procédure concernant l'Ukraine par rapport aux autres pays candidats s'explique par son invasion par la Russie. 

La Géorgie ainsi que la Moldavie ont déposé leur candidature le 3 mars 2022, par crainte de connaitre le même sort que l'Ukraine. La Géorgie a déjà de bonnes relations avec l'Union. Un accord qui prévoit une zone de libre-échange approfondi et complet a été signé entre le pays et l'Union européenne le 1er juillet 2016. En ce qui concerne la Moldavie, sur les 243 millions d'euros que l'UE a alloués à l'aide humanitaire pour les civils touchés par la guerre en Ukraine, 13 millions d'euros ont été accordés au pays qui a recueilli près d'un demi-million de réfugiés depuis le début de la guerre. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/