2 min de lecture États-Unis

Donald Trump : ce que l'on sait de la parade prévue pour le 4 juillet

ÉCLAIRAGE - Le président américain va rompre avec la fête traditionnelle américaine qui se veut habituellement ni politique ni militaire. Il tiendra un discours sur le Mall de Washington suivi d'un survol d'avions et d'une parade de tanks.

>
4 juillet : ce que l'on sait sur la parade voulue par Donald Trump Crédit Image : MANDEL NGAN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
cassandre
Cassandre Jeannin et Philippe Corbé

Donald Trump va s'accaparer les festivités du 4 juillet. À défaut d'un défilé militaire dont il avait eu l'idée après avoir assisté au 14 juillet en France, le président américain va utiliser le jour de la fête nationale à Washington pour créer sa propre cérémonie.

Le 4 juillet marque en effet le Jour de l'indépendance, Independence Day, lorsqu'en 1776 treize colonies britanniques proclamèrent leur séparation de la couronne britannique et fondèrent les États-Unis d'Amérique. Le pays n'a pas la tradition des défilés et se méfie des récupérations politiques, raisons pour lesquelles il a dû renoncer à une parade à la française.

D'ordinaire, le 4 juillet, les chef de l'État sont très discrets, restent en famille à la Maison Blanche, regardent en polo et en famille le feu d’artifice tiré sur le Mall où des milliers de familles viennent pique-niquer. C’est conforme à l’esprit de la fête nationale américaine : des barbecues, des hotdogs, des pique niques en famille, le feu d’artifice. Il n’y a pas la dimension politique, militaire, "jupitérienne" du 14 juillet en France, c’est un rassemblement patriotique au-delà des clivages partisans. 

Donald Trump en a décidé autrement. Il tiendra un discours sur les marches du Lincoln Monument sur le Mall, dont les places (très chères) à l'avant seront réservées à des VIP, hôtes de marque et riches donateurs.

Le président américain a également exigé du Pentagone un survol par des avions (Air Force One, un Boeing 747, des avions de guerre F-35, les plus modernes au monde et une patrouille d'acrobaties aériennes) et des tanks autour de l’événement. "Nous avons des équipements incroyables, des équipements militaires exposés tout neufs", a déclaré Donald Trump lundi 1er juillet. "Nous aurons un bon 4 Juillet à Washington DC. Ce ne sera pas comme les autres."

>
Une lettre d'Amérique : le show, l'une des clés de la victoire de Trump Crédit Image : dailymotion | Crédit Média : RTL Originals | Date :

Un événement à 2,5 millions de dollars très critiqué

À lire aussi
Des pigeons coiffés comme des cow-boy faits divers
États-Unis : des pigeons coiffés de chapeaux de cow-boy repérés à Las Vegas

Environ 2,5 millions de dollars seront alloués à la tenue du discours "salut to America" de Donald Trump sur le Mall, selon le Washington Post. Un coût supérieur aux célébrations précédentes dont les fonds auraient été détournés des droits d'entrée générés par le Service des parcs nationaux.

La ville de Washington est furieuse car les rues ne sont pas adaptées à un tel défilé, et le Pentagone avait d’ailleurs résisté aux demandes insistantes de Donald Trump sur l’utilisation d’engins militaires. Tout cela suscite d’intenses polémiques, ses opposants moquent notamment le côté narcissique de cette mise en scène. Certains y voient encore un signe de sa fascination pour les démonstrations de force des dictatures.

"Tous les rapports indiquent que le président envisage de transformer une journée nationale de l'unité en une journée de vanité, d'essayer d'utiliser l'armée à des fins politiques et de donner des avantages à ses partisans, aux frais des contribuables", a déclaré le sénateur démocrate Tom Udall dans un communiqué. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
États-Unis Donald Trump Présidentielle américaine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants