1 min de lecture Union européenne

Qui est Ursula von der Leyen, la nouvelle présidente de la Commission européenne ?

PORTRAIT - Proche d'Angela Merkel, Ursula von der Leyen a été élue présidente de la Commission européenne ce mardi 16 juillet. Elle arrive à Bruxelles avec un bilan controversé au ministère de la Défense, mais forte d'une image d'Européenne convaincue.

La chrétienne-démocrate allemande Ursula von der Leyen est la présidente de la Commission européenne
La chrétienne-démocrate allemande Ursula von der Leyen est la présidente de la Commission européenne Crédit : FREDERICK FLORIN / AFP
signature paul turban
Paul Turban et AFP

Elle devient la première femme à la tête de l'exécutif européen. Ursula von der Leyen a été élue ce mardi 16 juillet de justesse par les eurodéputés présidente de la Commission européenne. 

Avec 383 voix, l'actuelle ministre allemande de la Défense, candidate choisie par les Etats membres, a obtenu légèrement plus que la majorité absolue. Angela Merkel a aussitôt félicité une européenne "convaincue". 

Mais Ursula von der Leyen arrive à Bruxelles avec un bilan controversé. Cette francophile est toutefois appréciée par Paris, notamment du fait d'une bonne coopération sur les questions de défense franco-allemande. À la tête de l'armée allemande depuis près de six ans, cette femme énergique de 60 ans fut un temps considérée comme la dauphine toute désignée de la chancelière, qui l'a nommée ministre dans chacun de ses quatre gouvernements (2005-2019). 

Une série de scandales ont cependant éclaboussé la Bundeswehr et son ministère depuis : matériel obsolète, sous-investissements, experts surpayés, essor de l'extrême droite dans ses rangs... Si bien que le verdict des Allemands est dur : selon un sondage récent du quotidien Bild, elle est considérée comme l'une des deux ministres les moins compétents du gouvernement. 

À lire aussi
Un pêcheur français, le 31 juillet 2018, au large de Ouistreham (Normandie). environnement
Surpêche : une décision de l'Union européenne pourrait menacer la survie des océans

Médecin de formation, elle est mère de sept enfants. Dans un pays où il reste difficile pour une femme de concilier carrière professionnelle et enfants, elle fit régulièrement la Une des magazines avec eux au point d'être accusée d'instrumentaliser son clan. Elle s'est opposée à son propre camp sur certains dossiers, réclamant par exemple des quotas de femmes au sein de la direction des grandes entreprises. Dans un pays frappé de vieillissement et où la natalité est en fort déclin, elle reste aussi la "mère" du salaire parental dont peuvent bénéficier les Allemands pendant les 14 mois suivant une naissance.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Union européenne Allemagne Commission européenne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants