2 min de lecture Kremlin

Russie : comment Vladimir Poutine brouille les ondes GPS sur son passage

Les brouilleurs de fréquences utilisés par les Russes à chaque déplacement de Vladimir Poutine influent sur l'armée et perturbent le trafic aérien.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Comment Vladimir Poutine brouille les ondes GPS Crédit Image : Yuri KADOBNOV / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet édité par Joanna Wadel

Avec les GPS, il y a parfois de la friture sur la ligne. C'est notamment le cas à chaque déplacement de Vladimir Poutine. Ce qui est étrange, c'est que les bateaux alentours ont des problèmes de GPS. Leurs coordonnées, soudain, sont fausses. Dans le jargon spatial, ces "erreurs" de positionnement sont le résultat d’un "spoofing", une usurpation du signal GPS. 

Selon les études américaines, en deux ans, les Russes ont "spoofé" près de 10.000 fois. Des bulles électromagnétiques protègent ainsi le Kremlin, à Moscou, mais aussi des datchas d’oligarques. Moscou est pionnier dans ce domaine nous dit l'Express, "Celui qui maîtrise la totalité du spectre électromagnétique dominera le monde", voilà ce que disait un amiral soviétique pendant la guerre froide.

Cette guerre des ondes est de retour depuis 2014 en Ukraine, et surtout depuis 2016 en Syrie. Avec ses grosses antennes, le camion de guerre électronique Krasukha 4 peut  brouiller toute sorte de signaux jusqu’à 300 kilomètres à la ronde. 

Une guerre des ondes qui dépasse le cadre militaire

Pour les armées occidentales, c'est un vrai souci. Le GPS leur permet de positionner leurs blindés ou leurs navires et améliorer la précision des armes. Aujourd'hui, les militaires sont obligés de s’entraîner à se passer progressivement du GPS. Les soldats réapprennent à se déplacer avec une carte et une boussole et les marins, à se diriger grâce aux étoiles et au sextant. 

À lire aussi
Le siège de la CIA à Langley aux États-Unis. espionnage
États-Unis : qui est cet agent américain haut placé au Kremlin exfiltré par la CIA ?

Cette guerre des ondes dépasse également le cadre militaire. Le signal joue le rôle d’horloge universelle dans les transactions bancaires. Il sert à la téléphonie mobile, à Internet, à la radiodiffusion, au guidage des machines agricoles, et aux avions civils, bien sûr. Le puissant brouillage russe déborde un peu de la zone syrienne. Depuis trois semaines, l’aéroport de Tel-Aviv rencontre des perturbations.  

Les brouilleurs civils peuvent perturber le trafic aérien

Autre motif d’inquiétude : la multiplication des petits brouilleurs civils. C’est illégal, mais il est facile de s’en procurer, pour une poignée d’euros, sur des sites Internet chinois ou américains. Ils peuvent perturber un avion volant à 2.000 mètres d’altitude

En avril 2017, à Nantes, plusieurs avions de ligne n’ont pas pu décoller en raison d’un brouilleur resté allumé sur la prise allume-cigare d’un véhicule garé sur le parking de l’aéroport. Son propriétaire ne voulait pas être "tracé" par son employeur.  

On nous assure que les contrôleurs aériens et les pilotes peuvent toujours reprendre le contrôle. Espérons-le, parce qu'en 2030 la navigation par satellite deviendra la norme de l’aviation civile en Europe.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Kremlin Russie Vladimir Poutine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants