1 min de lecture International

Coupe du Monde de rugby : le Japon craint une pénurie de bière

Alors que la Coupe du Monde de Rugby débute aujourd'hui, le Japon, pays hôte, redoute une pénurie de bière.

Un homme en train de déguster une bière trappiste (photo d'illustration)
Un homme en train de déguster une bière trappiste (photo d'illustration) Crédit : AFP
Simon Dujardin
Simon Dujardin

Un an avant la réception des Jeux Olympiques de Tokyo, le Japon accueille ce vendredi 20 septembre, la neuvième édition de la Coupe du Monde de rugby. Le pays se prépare à accueillir plus de 400.000 supporters venant du monde entier.

Les autorités chargées de l'organisation du Mondial craignent sérieusement qu'une pénurie de bière vienne frapper le pays.

Le problème effraie réellement les commerçants, comme l'a déclaré un responsable de la préfecture d'Oita, s’apprêtant à accueillir 5 matches durant la compétition : "un vrai problème" a-t-il confié à Jiji Press, une agence de presse japonaise.

Les craintes des organisateurs sont largement justifiées. Lors de la précédente Coupe du Monde de rugby il y a quatre ans, en 2015, lors des derniers matches, la consommation de bière en Angleterre a été six fois supérieure à celle habituelle, lors des matches de football.

À lire aussi
De la méthamphétamine (illustration) drogue
Birmanie : des pêcheurs trouvent 18 millions d'euros de méthamphétamine

En tout, près de 2 millions de litres de bière ont été consommés durant le tournoi. Cette potentielle pénurie est un gros manque à gagner pour les différents vendeurs. La préfecture d'Oita a par ailleurs demandé aux producteurs de bière d'améliorer leurs dispositifs d'approvisionnement. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
International Bière Coupe du monde de rugby
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants