1. Accueil
  2. Actu
  3. Food
  4. Pâtisserie : immersion dans l'atelier de Patrick Roger, l’un des meilleurs chocolatiers du monde
1 min de lecture

Pâtisserie : immersion dans l'atelier de Patrick Roger, l’un des meilleurs chocolatiers du monde

REPORTAGE - RTL vous emmène ce mercredi dans un laboratoire où il n'est pas question de tube à essais ni de microscope, mais de chocolat.

Patrick Roger,
Patrick Roger,
Crédit : Martin BUREAU / AFP
Pâtisserie : immersion dans l'atelier de Patrick Roger, l'un des meilleurs chocolatiers du monde
04:07
Morad Djabari

Il est Meilleur ouvrier de France, vainqueur de la coupe du monde de chocolat et probablement l’un des meilleurs chocolatiers du monde. RTL vous emmène ce mercredi 28 avril dans un endroit secret, l’atelier de fabrication de Patrick Roger, ou règne l’odeur suave et sucrée d'un laboratoire de façonneur de goût. C’est de cet atelier que sortent les chocolats sophistiqués aux goûts raffinés. 

C’est le royaume des saveurs, du goût et des gourmands. Les effluves de cacao dégagées par les fontaines de chocolat dispersées un peu partout dans l’atelier enivrent l’esprit. Dans sa veste immaculée de Meilleur ouvrier de France, Patrick Roger est le roi. Sa brigade lui obéit au doigt et à l’œil, parfois un grognement ou un froncement de sourcils et c’est souvent accompagné d’un juron et un sourire bienveillant.

Patrick nous détaille l'une de ses œuvres : "À l’intérieur, tout est fourré. On a du gianduja, du praliné. Après on ferme le sujet, on va les mettre debout et en faire un petit personnage. Quand j’ai regardé pour la première fois Charlie (et la Chocolaterie), j’ai trouvé qu’on aurait pu faire aussi bien", dit-il en souriant.

Tout cela depuis d'immenses bloc de chocolat

Surnommé le Rodin du chocolat, Patrick Roger crée, façonne des sculptures modestes ou gigantesques, des animaux grandeur nature ou des œuvres plus abstraites qui viennent ensuite embellir les vitrines de ses boutiques. Il fait naître tout cela depuis d'immenses bloc de chocolat.

À lire aussi

"Effectivement, j’adore travailler dans le bloc. Là j’ai 400 kg, je viens gratter dedans, réfléchir, recommencer, repenser. C’est quand même le seul matériau qu’on peut manger, je peux manger des miettes c’est extraordinaire", raconte Patrick. Après avoir reçu tous les prix, séduit et envoûté les papilles du monde entier, finalement la plus belle distinction de Patrick Roger, c’est d’avoir rendue fière sa maman.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/