2 min de lecture Animaux

Qu’est-ce que l'araignée "recluse", très venimeuse, qui vivrait en France ?

ÉCLAIRAGE - Un homme aurait été piqué par cette espèce d'araignée en juin, en Meurthe-et-Moselle. Pourtant, elle vit normalement aux États-Unis, et pas en France.

Une araignée recluse à côté d'une pièce d'un cent américain
Une araignée recluse à côté d'une pièce d'un cent américain Crédit : Wikicommons
Coline Daclin Journaliste

Une araignée exotique mortelle en France ? En Meurthe-et-Moselle, Patrice Genet, un homme de 60 ans aurait été piqué début juin par une araignée "recluse". Une piqûre qui lui a causé une douleur "difficilement soutenable" selon lui, mais a aussi bien failli lui coûter son bras.

En effet, la particularité de la piqûre de l'araignée recluse, ou recluse brune, est qu'elle peut évoluer en causant une nécrose de la peau. Le venin peut aussi détruire les vaisseaux sanguins, provoquer des paralysies partielles ou encore atteindre les reins. Pour Patrice Genet, interviewé par L'Est Républicain, il a fallu en passer par quatre opérations et une greffe de peau afin de sauver son bras.

L'araignée recluse est une espèce qui fait partie de la catégorie des araignées dites "violonistes", à cause de leur corps en forme de violon. C'est une toute petite araignée, d'un centimètre environ, avec une couleur qui va du jaune foncé au marron. Normalement, elle vit plutôt aux États-Unis, en particulier dans le sud du pays. 

Des cas suspects en France

Mais depuis quelques années, plusieurs cas suspects de piqûres interrogent quant à la présence de cette araignée en France. En Meurthe-et-Moselle, deux autres cas, en plus de celui de Patrice Genet, auraient été recensés. Le Midi Libre parle aussi de cas dans l'Hérault en 2019. En 2015, la question s'était posée après plusieurs piqûres dans le Gard, l'Aude et les Pyrénées-Orientales, demandant parfois une opération chirurgicale.

À lire aussi
Un policier qui patrouille pendant le couvre-feu à Paris, le 17 octobre 2020. Coronavirus France
Couvre-feu : est-il possible de promener son animal domestique ?

En théorie, il n'est pas impossible que des araignées recluses aient été importées en France. Mais pour certains experts, les piqûres seraient plutôt liées à une cousine de la recluse brune : la Loxosceles rufescens, une espèce d'araignée violoniste qui est bien présente en France. Elle aussi peut provoquer des lésions graves et des nécroses, qui s'aggravent sous l'effet de la chaleur. Alors qu'elle vit habituellement dans le sud de la France, il est possible que certains spécimens remontent avec le réchauffement climatique, selon un arachnologue interrogé par Sud-Ouest.

Quelle que soit l'araignée incriminée, les séquelles sont bien réelles. Même plus de trois mois après sa piqûre, Patrice Genet doit ainsi toujours faire l'objet d'un suivi médical, selon l'Est Républicain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Faits divers Médecine
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants