2 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : vers un recyclage des masques ?

Avec le coronavirus s’est engagée une nouvelle course contre la montre : le recyclage des masques. Une entreprise française marche fort en ce moment, les initiatives citoyennes se succèdent mais les gouvernements sont à la peine.

ecologie La minute verte Jean-Mathieu Pernin iTunes RSS
>
Coronavirus : vers un recyclage des masques ? Crédit Image : DENIS CHARLET / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
Jean-Mathieu Pernin édité par Venantia Petillault

C’est une tribune que l’on trouve sur le site américain Slate. Elle est signée d’une archéologue qui explique que sa fille rêve de faire le même métier que sa mère et que dans quelques années quand elle creusera elle trouvera des masques chirurgicaux. 

On en retrouve accrochés aux arbres, au fond de la Méditerranée ou flottant sur des rivières et la chose ne va pas s’arranger. Ces masques bourrés de plastiques, c’est la poubelle verte ou la poubelle jaune ? Si ces masques sont devenus le symbole d’une lutte sans fin face au virus, certains ont senti une opportunité, la société Plaxtil basée à Châtellerault, spécialisée dans le recyclage plastique, a décidé d’utiliser son savoir-faire pour recycler les masques. 

Dans un premier temps, Plaxtil a installé plus de cinquante points de collecte de masques dans les pharmacies, commerces et cabinets médicaux volontaires de l'agglomération de Châtellerault. Les masques sont ensuite mis en quarantaine, broyés et décontaminés, puis transformés. Plus de 100.000 masques ont ainsi été recyclés à ce jour, soit 10 à 15.000 masques par semaine sur une ville de 40.000 habitants.

Une vraie filière de recyclage des masques ?

Que deviennent ces masques ? Des visières, des cintres, une vraie transformation plastique qui intéresse de plus en plus de collectivité locales. Deux autres entreprises y travaillent également, terracycle et Cosmolys. Côté citoyen, tous les jours, les journaux se font écho d’initiative types "ils partent de Marseille pour rejoindre Paris à pieds et vont ramasser tous les masques" ou "ce breton ne rentrera pas chez lui tant qu’il n’aura pas ramasser tous les masques" : formidable dévouement mais quand est-il d’une vrai filière de recyclage du masque en France, alors là ? Semble répondre le gouvernement.

À lire aussi
Le département du Bas-Rhin a demandé à un restaurateur et deux pâtissiers de Mutzig de s'occuper des repas d'un collège face à l'absence de plusieurs agents de la cantine. collège
Bas-Rhin : un menu trois étoiles pour les collégiens de Mutzig

En avril, selon une note révélée par le Journal du dimanche, le ministère de l'Économie estimait les besoins en France à 600 millions de masques par semaine. On a dit qu’un masque mettait 400 ans à se dégrader, ce serait un peu moins mais l’idée c’est de les déterrer ou des les brûler. En mai 27 députés de la majorité demande à la secrétaire d’État Brune Poirson une stratégie de recyclage. Un consortium de scientifiques réfléchit à la question, ça approche d’une réponse mais en attendant on fournit le matériel pour les futurs archéologues, le masque c’est poubelle.

Le plus : 80% des habitats naturels européens seraient menacés

L'Union européenne doit mieux préserver sa nature dont la dégradation a des effets sur le bien-être des populations, prévient lundi 19 octobre un rapport de l’Agence européenne de l’environnement. Les menaces auxquelles la nature est confrontée sont multiples : agriculture intensive, urbanisation - couplée aux activités touristiques et de loisirs -, exploitation non durable des forêts, pollution, bref au boulot pour protéger tout ça.

La note : 18/20 à la Barge Rousse qui vient de battre un record du monde

Cet oiseau à parcouru 12.000 kilomètres en onze jours sans s’interrompre. Les scientifiques l’ont suivi à la trace car le groupe d’oiseaux était bagué d’un GPS. 224 heures de vol entre l’Alaska et la Nouvelle-Zélande sans s’arrêter, plus rapide que de traverser Paris d’Est en Ouest à 19h.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Recyclage
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants