1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Voiture d'occasion : un professionnel lui vend une voiture qui a tout de l’épave
1 min de lecture

Voiture d'occasion : un professionnel lui vend une voiture qui a tout de l’épave

Alp a acheté, en septembre 2020, une voiture à un professionnel. Il règle 13.800 euros. Mais dix jours plus tard, c’est le chaos. Le véhicule a de nombreux problèmes, et la compteur serait trafiqué...

Julien Courbet
Julien Courbet
Crédit : RTL
Véhicule : il veut être remboursé après avoir acheté une épave à un professionnel
01:20:37
Julien Courbet - édité par Thibaud Chaboche

Alp est commercial à La Française des Jeux. Le 7 septembre 2020, il achète un véhicule d’occasion, à distance, à un professionnel, pour la somme globale de 13.800 euros. Le jour de la livraison, il teste la voiture quelques minutes. Hormis les pneus usés, tout semble bien fonctionner. Seulement, 10 jours après, ce n’est plus la même musique

Alors qu'il circule sur l’autoroute, le véhicule tremble étrangement. Alp se rend immédiatement dans un garage de la marque. Et là, il tombe des nues. Le mécanicien lui apprend que la boîte de vitesse fuit, que les cardans sont abîmés, que le moteur a été modifié. Mais plus grave encore, le kilométrage serait trafiqué 

Selon les données du constructeur, la voiture totaliserait déjà 196.631 kilomètres en 2016 alors qu'Alp l'a achetée à 167.300 kilomètres, quatre ans plus tard… Furieux, il rappelle le vendeur. Son interlocuteur lui assure par écrit qu’il reprendra le véhicule dès la réception de la carte grise.

Le vendeur ne tient pas sa promesse

Quelques jours plus tard, Alp obtient bien le certificat d’immatriculation en question. Mais le professionnel ne tient pas promesse. Il ne se déplace même pas à l’expertise contradictoire organisée par la protection juridique. Aux dernières nouvelles, il évoque une liquidation prochaine de son entreprise… Pourtant, il poursuit toujours ses ventes sur Internet (des annonces et un son enregistrés par l'équipe de Ça peut vous arriver l’attestent).

À lire aussi

Alp doit depuis laisser ce véhicule immobilisé, sous peine de mettre sa vie en danger. Il a dû acheter un véhicule de fortune à 2.000 euros pour assurer ses trajets quotidiens. Il a contacté Julien Courbet pour que le vendeur annule la vente, comme il s’y était engagé, et qu’il rembourse au moins 13.000 euros.

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.

Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le Facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/