3 min de lecture Vin

Vins français : les États-Unis alourdissent les droits de douanes

Les États-Unis ont décidé d'alourdir les droits de douanes sur le vin français, c'est un nouveau coup dur économique pour la filière viticole.

Eco_245x300 L'éco and You Martial You iTunes RSS
>
Vins français : les États-Unis alourdissent les droits de douanes Crédit Image : GEORGES GOBET / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
L'Eco and You - Martial You
Martial You édité par Camille Guesdon

C'est un coup dur pour les viticulteurs français. Mercredi 13 janvier, ils ont été reçus à Bercy car les États-Unis ont décidé d'alourdir les droits de douanes pour la plupart de nos bouteilles. 

Le fantôme de Donald Trump plane toujours sur nos vignes. C'est la suite de la décision d'augmenter de 25% les droits de douanes, décidée en octobre dernier par Washington.
À l'époque, toutes nos exportations n'étaient pas touchées mais depuis mardi, on ajoute les spiritueux, les Cognac et Armagnac entre autres. Il n'y a plus que le champagne et les mousseux qui sont épargnés.

C'est un coup dur pour la filière viticole française car la première décision avait déjà entraîné une chute de 8% des exportations mondiales de vin. Cela représente une perte de 700 millions d'euros pour la filière viticole française. On s'oriente donc vers une perte annuelle d'un milliard d'euros. 

L'économie française n'a pas besoin de ça en ce moment. À l'export, la France est forte dans l'aéronautique, les ventes d'Airbus sont clouées par le virus. Nous sommes forts dans le vin mais la France n'a pas de chance avec cette décision. Surtout que la filière du champagne, épargnée aux États-Unis, s'inquiète des conséquences du Brexit car le Royaume-Uni est son premier marché hors de France.

La France vend-elle beaucoup de vins aux États-Unis ?

À lire aussi
Un verre d'alcool (illustration). alcool
Nouvel An : comment savoir si l'on est intolérant à l'alcool

Les États-Unis représentent le premier marché mondial à l'export pour nos vins français. Pour le cognac, c'est une décision très lourde car une bouteille sur deux est vendue aux États-Unis. Les Français boivent moins de cognac que les Américains car, là-bas, cet alcool est associé aux cocktails, c'est une boisson branchée avec une communication en direction des rappeurs et des hipsters. D'ailleurs, avant la décision de cette semaine, les ventes de Cognac avaient déjà baissé de 4%, par contagion on va dire.

Et puis, c'est une très mauvaise nouvelle pour nos vins de milieu de gamme : Val de Loire, Vallée du Rhône... Ces vins-là sont directement concurrencés par les productions de la Napa Valley, les vins californiens. D'abord, ce sont de bons vins et ils sont à des prix plus abordables. Et pour les vins des Côte du Rhône, l'Amérique représente 17% des ventes par exemple.

Est-ce que la situation peut changer avec Joe Biden ?

Il faut rester prudent. C'est vrai que la guerre douanière a été une marque de fabrique de Donald Trump. En juillet dernier, Trump avait twitté : "J'ai toujours préféré les vins américains aux vins français même si je ne bois pas de vin." Il faut tout de même faire attention aux espoirs qu'on peut mettre en Joe Biden car, même s'il est plus diplomate que Trump, ce sera d'abord un président américain qui défend son économie. Souvenons-nous que l'un des premières décisions d'Obama à la Maison Blanche avait été d'augmenter les droits de douanes sur les pneus chinois. Ce sera "America First" même sous Biden.

Les viticulteurs ont-ils obtenu quelque chose à Bercy ?

La réponse sera donnée ce soir à 18 heures. Les viticulteurs devraient bénéficier d'un fonds de solidarité élargi car, aujourd'hui, les gros viticulteurs n'ont pas forcément perdu plus de 50% de leur chiffre d'affaires en 2020 et ne sont pas couverts. Et c'est vrai que c'est un peu injuste pour eux car, rappelons, que cette hausse des taxes est liée à un conflit entre Boeing et Airbus et aussi pour répliquer à la taxe GAFA voulue par la France. Les viticulteurs sont donc des victimes collatérales.

Le Plus sur l'indice Big Mac

L'indice Big Mac, créé en 1986, compare le prix de tous les Big Mac dans le monde car c'est exactement la même composition partout. Cela donne une idée du coût de la vie et du poids de la monnaie dans un pays. L'indice Big Mac montre que le dollar est moins fort depuis 6 mois, cela prouve la récession qui frappe fortement l'Amérique.

La note : 7/20 à Tesla

C'est un coup dur pour la voiture d'Elon Musk. L'agence américaine de sécurité routière demande de retirer 158.000 voitures de la circulation car il y a un risque d'accident à cause de la caméra arrière qui peut s'éteindre au bout d'un certain temps. C'est une mauvaise nouvelle car 158.000 voitures, représentent un tiers de tous les modèles livrés, l'an dernier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vin Taxes Douanes
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants