2 min de lecture Julien Courbet

Travaux de toiture : l'artisan n'avait pas d'assurance et tout est à refaire !

Mouna est propriétaire d’un appartement. Elle est passée par un artisan pour la réfection de sa toiture. Après avoir réglé plus de 13.000 € et remarqué que le nom de la société a changé entre le devis et les factures, une expertise met en cause le travail fait par cet artisan qui ne revient plus !

Julien Courbet Ça peut vous arriver Julien Courbet iTunes RSS
>
Travaux de toiture : l'artisan n'avait pas d'assurance et tout est à refaire ! Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
ca peut vous arriver - julien courbet
Julien Courbet édité par Thibaud Chaboche

Mouna est propriétaire d’un appartement à l’étage d’une maison individuelle. Fin 2019, c’est la tuile. Elle est victime d’un dégât des eaux à cause d’une fuite sur son toit. Pour régler la situation, elle laisse son numéro de téléphone sur une plateforme de travaux. Rapidement, elle est appelée par un artisan. Son interlocuteur semble connaître son métier. Son camion avec son logo, ainsi que ses cartes de visite mettent Mouna en confiance.

Rassurée, elle accepte son devis en mars 2020. Les travaux ont lieu trois mois plus tard. Mais, quand l’artisan lui adresse ses factures, un détail l'interpelle : le nom de la société n’est plus le même que sur les devis. Mouna ne retrouve pas non plus de numéro de SIRET (Système d'Identification du Répertoire des Etablissements). Malgré ces éléments troublants, elle paye le solde des travaux, soit un total de 13.087 euros

Elle en profite cependant pour réclamer une attestation d’assurance au cas où, mais le professionnel ne lui envoie pas. Et les doutes se confirment lorsqu'un autre artisan lui explique qu’il faut enlever toutes les tuiles pour toutes les reposer sous peine de nouvelles fuites... Confortée par un rapport d’expert accablant, Mouna recontacte l’artisan pour qu’il vienne reprendre le chantier. Mais l'homme ne répond plus. Pire, elle se rend compte que la société mentionnée sur les devis était déjà liquidée au moment de la signature.

En proie à de nouvelles infiltrations en septembre, Mouna n’a finalement eu d’autre choix que de contracter un prêt pour faire reprendre les travaux par une autre entreprise. Elle a réglé 9.500 euros, et se serre depuis la ceinture pour rembourser. Elle a contacté Julien Courbet pour obtenir que l'artisan lui règle le prix des reprises, soit 9.500 euros.

À lire aussi
Julien Courbet Julien Courbet
Banque : son compte est bloqué par erreur, elle ne peut plus rien payer

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Julien Courbet Ça peut vous arriver Toiture
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants