1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Téléphone : CPF, numéros surtaxés... Comment repérer et éviter les arnaques ?
2 min de lecture

Téléphone : CPF, numéros surtaxés... Comment repérer et éviter les arnaques ?

Selon l'opérateur mobile Orange, nous recevons environ treize appels ou sms intempestifs de démarcheurs téléphoniques tous les mois. Travaux, assurances, compte CPF... Découvrez les arnaques les plus fréquentes et comment les éviter.

Les arnaques téléphoniques sont importantes.
Les arnaques téléphoniques sont importantes.
Crédit : POUZET/SIPA
L'INFO CONSO - Téléphone : comment repérer les arnaques ?
00:03:54
Laureline Chatriot

Tous les jours dans RTL Matin, retrouvez "L'info conso" de Charlotte Méritan. La journaliste de l'émission Ça peut vous arriver vous délivre, tous le mois d'août, des conseils pour passer de bonnes vacances. 

Régulièrement, nous voyons tous un numéro inconnu s'afficher sur notre téléphone. Si l'on a le courage de répondre, il arrive souvent qu'une voix à l'autre bout du fil essaie de vendre un remplacement de fenêtres ou vous invite à souscrire à une assurance. Pourtant interdit depuis 2020, beaucoup de démarcheurs appellent encore et vous proposent de nombreuses offres. Rarement intéressant, le mieux est de raccrocher, après une formule de politesse. Intempestifs oui, mais pas d'arnaques à proprement parlé.

Cependant, méfiez-vous des appels et sms au sujet du célèbre compte CPF. Non, les droits de votre Compte Personnel de Formation ne se perdent pas, au contraire, ils s'accumulent en euros chaque année. L'arnaque consiste à vous faire débloquer vos droits pour une formation afin que l'escroc touche l'argent de votre compte. La seconde arnaque la plus courante est celle aux numéros surtaxés. Un sms pour un colis en attente ou gagnant d'un jeu concours... Ne rappelez jamais le numéro indiqué ! De même pour les appels en absence. Ces numéros coûtent plusieurs euros par minute et peuvent, à l'arrivée, vous coûter très cher.

Que faire si vous êtes victime d'une arnaque ?

Si vous êtes tombés dans les mailles du filet, le premier réflexe est de se rendre sur le site InfoSVA.org. "Grâce à cet annuaire inversé, vous saurez qui exploite ce numéro et donc auprès de qui demander un remboursement" explique Charlotte Méritan dans sa chronique. Cette demande peut aussi être faite auprès de l'opérateur mobile. À noter qu'il est impossible pour ce dernier de facturer plus de 300 € d'appels surtaxés par mois. Passé ce montant, le téléphone est automatiquement bloqué, donc si ce n'est pas le cas, vous être en droit de faire une réclamation. 

À écouter aussi

Pour prévenir ces arnaques et se protéger au mieux, tous les opérateurs ont obligation de proposer un service pour bloquer ces numéros indésirables. Des applications mobiles gratuites comme "Orange Téléphone" et "TrueCallers" permettent de filtrer les démarcheurs et de bloquer les numéros correspondants.

Pour retrouvez toutes les Infos conso de Charlotte Méritan pendant le mois d'août, abonnez-vous au podcast Ça peut vous arriver. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/