1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Sa voiture tombe en panne à cause d'un carburant pollué, elle n'est pas indemnisée
2 min de lecture

Sa voiture tombe en panne à cause d'un carburant pollué, elle n'est pas indemnisée

Alice a fait le plein dans une station-essence mais peu de temps après, elle tombe en panne. Une expertise révèle que le carburant pris ce jour-là était pollué. Depuis, l’assurance de la station-essence ne prend en charge qu’une partie des réparations chiffrées à 1.500 euros.

Un automobiliste à la pompe à essence (illustration).
Un automobiliste à la pompe à essence (illustration).
Crédit : Philippe HUGUEN / AFP
Sa voiture tombe en panne à cause d'un carburant défectueux
02:08:55
Alexis Kergus

Le 11 février 2021, Alice remplit son réservoir de gazole à la station-service d’un hypermarché près de chez elle. Elle règle 27,53 euros. Rien à signaler de particulier. Mais, dans la semaine, un voyant du tableau de bord s’allume de manière étrange. A cette période Alice est en télétravail et laisse couler.
Seulement, le 12 mars, la voiture ne démarre plus ! Un garagiste diagnostique le véhicule. Et, pour lui, il n’y a aucun doute. La panne est due à un carburant défectueux. Alice règle les réparations 830 euros, puis, mène sa petite enquête. Rapidement, elle trouve du pétrole.
En consultant la page Facebook de la ville de la station-essence ou elle s'est rendue le 11 février, elle constate que d’autres personnes ont subi le même sort qu'elle… Alice décide donc de rentrer en contact avec l'hypermarché.

L'hypermarché fautif

A la demande de la direction, Alice fait expertiser le véhicule en juin et en juillet. L’expert confirme bien la responsabilité de la station-essence. Les conclusions du dernier rendez-vous révèlent même qu’une intervention supplémentaire à hauteur de 648 euros serait à prévoir pour changer une pièce rendue défectueuse à cause de l’injection du carburant.
Logiquement, Alice réclame la prise en charge des deux factures. Problème, l’assurance de l’hypermarché reste focalisée sur le résultat de la première expertise et ne lui propose que le remboursement de l’intervention initiale de 830 euros. Alice exprime son refus. Malheureusement, depuis, malgré plusieurs relances, Alice est heurté à un mur… Et, aujourd’hui, on ne lui rembourse plus rien sur les 1.478 euros de déboursés aux deux factures de réparation. 
Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le Facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/