1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Prix de l'essence : quelle est la situation chez nos voisins européens ?
2 min de lecture

Prix de l'essence : quelle est la situation chez nos voisins européens ?

Comment l'Allemagne, la Belgique, l'Italie et l'Espagne font-elles face à la flambée du prix du carburant ?

Des pompes à essence dans une station service (illustration)
Des pompes à essence dans une station service (illustration)
Prix de l'essence : quelle est la situation à la pompe chez nos voisins européens ?
03:09
Léo Potier & Diane Cambon & Caroline Haine & Olivier Bonnel

Que faire face à la hausse des prix de l'essence ? Allons voir comment cela se passe chez nos voisins européens : Allemagne, Espagne, Italie, Belgique. Quel est le prix des carburants ? Comment réagit l'opinion publique ? Quelles mesures sont prises par les différents gouvernements des pays qui nous entourent ? 

En Allemagne, le prix moyen du litre de Sans plomb 98 ou pas plus a atteint 1,86 euro le litre. Et dans l'attente du successeur d'Angela Merkel, le gouvernement ne prend aucune mesure. Les Allemands sont donc obligés d'appliquer le système D. Les Rhénans vont donc faire le plein au Luxembourg, les Bavarois en Autriche. 

Les Brandebourgeois et les Saxons préfèrent la République tchèque et la Pologne, où l'on peut économiser jusqu'à 30 à 40 centimes d'euro par litre. Ce qui est critiqué par certains ici, c'est la fiscalité verte, qui provoque 7 à 8 centimes d'euro de plus par litre. Un surcoût que certains clubs automobiles allemands aimeraient bien voir disparaître afin d'amortir la hausse des prix à la pompe. 

En Espagne, rien pour freiner la hausse

En Espagne, le prix du sans plomb est à 1,5 euros le litre en moyenne. Cela représente une hausse de 21% depuis le début de l’année. Les automobilistes d’une voiture de 50 litres doivent donc dépenser 12 euros de plus depuis janvier pour remplir leur réservoir. Cette montée des prix de l’essence est accompagnée d’une hausse de l’électricité de 40% en un an. 

À lire aussi

Le mécontentement des consommateurs se traduit par une baisse de la popularité du gouvernement, comme le montrent les derniers sondages d’opinion. Face à cette grogne, Pedro Sanchez, le leader socialiste, a annoncé une baisse de la TVA de 21 à 10% sur le prix de l’électricité, mais aucune mesure n’est prévue pour l’instant pour freiner la hausse du carburant. 

En Italie, Draghi sous pression

En Italie, les prix à la pompe n'ont cessé de grimper en flèche ces derniers jours, à tel point que le litre de Sans plomb 98 a flirté le week-end dernier avec les 2 euros dans les stations sur les autoroutes. Il s'est pour l'instant stabilisé à 1,73 centime le litre. L'inquiétude grandit dans la péninsule alors que depuis début octobre, le litre d'essence a pris plus de 10 centimes. 

Et la pression augmente sur le gouvernement Draghi, qui n'a toujours pas annoncé de mesures pour adoucir les prix à la pompe. La principale association de consommateurs italiens demande notamment la baisse de la TVA sur les carburants, qui est de 22%. Selon elle, une famille italienne aura dépensé plus de 400 euros supplémentaires cette année en budget essence par rapport à 2020.

En Belgique, une hausse historique

En Belgique, le prix du Sans plomb 98 atteint 1,80 euro le litre. Les tarifs ne cessent de grimper en début de mois. Pour un litre, il fallait débourser au maximum 1,73 euro. Le sujet est au cœur des conversations la voiture et le mode de déplacement privilégié. Et beaucoup habitent loin de leur travail. D'autant que les Belges ne sont pas habitués à des prix aussi haut. 

Cela fait sept ans que le litre de 98, par exemple, n'avait pas dépassé 1,60 euro. Mais pour autant, il n'y a aucune mobilisation populaire pour l'instant. Rien n'est prévu du côté des différents gouvernements du pays. L'Etat belge s'est plutôt mis d'accord pour des aides aux plus démunis concernant les hausses des factures d'électricité et de gaz. Rien pour le carburant.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/