1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Pérou : près de 12.000 barils de pétrole déversés, le désespoir des pêcheurs face à la marée noire
2 min de lecture

Pérou : près de 12.000 barils de pétrole déversés, le désespoir des pêcheurs face à la marée noire

Le gouvernement a doublé vendredi son estimation de la quantité de pétrole qui s'est déversée au large des côtes du Pérou, et évoque près de 12.000 barils. Quatre responsables du groupe Repsol font l’objet d’une enquête.

La fuite de pétrole au large de Callao, au Pérou, dans la raffinerie de La Pampilla, le 25 janvier 2022.
La fuite de pétrole au large de Callao, au Pérou, dans la raffinerie de La Pampilla, le 25 janvier 2022.
Crédit : PERUVIAN NAVY / AFP
Florise Vaubien & AFP

Une vaste marée noire inquiète les autorités péruviennes. "Nous avons pour le moment le chiffre de 11.900 barils", a rapporté vendredi 28 janvier le ministre de l'Environnement Ruben Ramirez lors d'une conférence de presse. De fait, une fuite de pétrole s'est produite dans la raffinerie de La Pampilla, propriété du groupe pétrolier espagnol Repsol, le 15 janvier dernier, au large des côtes péruviennes. 

La raffinerie est située à 30 km au nord de Lima : au moins 180 hectares de littoral ont été souillés, ainsi que 713 hectares de zone maritime, laissant les pêcheurs locaux dans l’impuissance. "Cette catastrophe, ce n’est pas une question de quelques mois, cela va durer des années. Nous n’avons plus de travail. Qu’allons-nous faire ?", s'interroge Miguel Angel, relayé par Ouest France

Comme plusieurs de ses collègues, il est venu protester devant les portes de Repsol, alors que le gouvernement a décrété une "urgence environnementale". "Nous souhaitons que (Repsol) reconnaisse les dommages. La marée noire vient de leur négligence", poursuit-il.

La fuite de pétrole au large de Callao, au Pérou, dans la raffinerie de La Pampilla, le 25 janvier 2022.
La fuite de pétrole au large de Callao, au Pérou, dans la raffinerie de La Pampilla, le 25 janvier 2022.
Crédit : ERNESTO BENAVIDES / AFP

D’après nos confrères, l’accident "a eu lieu lors du processus de déchargement de brut d’un tanker, en raison de la violente houle au large des côtes péruviennes", liée au tsunami provoqué par l’éruption du volcan Hunga Tonga-Hunga Ha’apa aux îles Tonga. 

À lire aussi

Dans un premier temps, les autorités avaient fait part de 6.000 barils déversés avant de revoir à la hausse leurs estimations. Au total, la quantité de pétrole qui s'est répandue dans la mer et sur les côtes représente près de 12.000 barils : plus d'un tiers ont été récupérés.

Quatre responsables de Repsol dans le collimateur de la justice

Quatre responsables du groupe Repsol, dont son président au Pérou, l'Espagnol Jaime Fernandez-Cuesta Luca de Tena, ont l’interdiction de sortir du pays pendant 18 mois, le temps de poursuivre les investigations, d’après une décision rendue vendredi. M. Fernandez-Cuesta Luca de Tena fera l'objet d'une enquête comme "auteur" présumé du délit de "pollution de l'environnement aggravée" à l'encontre de l'État péruvien. Un délit passible de quatre à six années de prison

Des équipes de nettoyage travaillent sur la plage de Cavero à Callao, au Pérou, le 26 janvier 2022, après qu'un déversement s'est produit lors du processus de déchargement d’un tanker à la raffinerie de La Pampilla le 15 janvier dernier.
Des équipes de nettoyage travaillent sur la plage de Cavero à Callao, au Pérou, le 26 janvier 2022, après qu'un déversement s'est produit lors du processus de déchargement d’un tanker à la raffinerie de La Pampilla le 15 janvier dernier.
Crédit : Cris BOURONCLE / AFP

"Nous continuerons à coopérer pleinement à toute enquête pénale, comme nous le faisons avec l'enquête préliminaire en cours", a assuré le groupe espagnol depuis Madrid dans un courriel envoyé à l'AFP, précisant que sa "principale préoccupation est le nettoyage de l'environnement". 

D’après le parquet, il est également "nécessaire" d’investiguer sur les éventuelles responsabilités de dirigeants d'institutions publiques péruviennes supervisant les opérations maritimes et pétrolières.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/