1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Opérateur téléphonique : elle a résilié son contrat il y a 2 ans, mais on la facture encore !
2 min de lecture

Opérateur téléphonique : elle a résilié son contrat il y a 2 ans, mais on la facture encore !

Dans le 9 h 30-11 h, les règles d'or à connaître quand vous êtes en litige avec votre opérateur téléphonique.

Julien Courbet lors de l'émission consacrée à la 20ème année de "Ça peut vous arriver"
Julien Courbet lors de l'émission consacrée à la 20ème année de "Ça peut vous arriver"
Crédit : Kervin Portelli
Opérateur téléphonique : elle a résilié son contrat il y a 2 ans, mais on la facture encore !
01:04:06
Julien Courbet

Solenne est coiffeuse, à la tête de son salon, depuis deux ans. Un opérateur téléphonique lui réclame 1 715,74 €… Pour un contrat résilié en 2018 ! En décembre 2017, elle souscrit à une offre, pour son salon de coiffure, auprès de cet opérateur : ligne fixe, ligne mobile et Internet. Sauf qu’Internet n’a jamais fonctionné et qu’elle n’a pas reçu sa carte SIM dans les temps. Trois semaines plus tard, elle décide de résilier le contrat. Pour elle, l’histoire se termine là. 

Sauf que le 2 mars dernier, soit plus de deux ans après la résiliation de son contrat, elle reçoit une mise en demeure de son opérateur. Il lui réclame le paiement de deux factures. Montant total : 1 715,74 €. La première facture de 955,67 € correspond à son soi-disant abonnement téléphonique - pour des communications qu’elle aurait passées entre février 2018 et janvier 2020.  La seconde facture, de 760,07 €, correspond à l’abonnement   "box Internet" pour la période allant de février 2018 à septembre 2019. Avec l’accord de la banque, Solenne a bloqué les prélèvements dès le mois qui a suivi la résiliation de son contrat puisque l’opérateur continuait de lui prélever les mensualités malgré ses relances. 

Elle ne sait plus quelles démarches effectuer pour se faire entendre ! Elle a déjà écrit des mails, un courrier en recommandé et eu de nombreux interlocuteurs au téléphone mais rien y fait ! On lui dit, même, n’avoir aucune trace de sa demande de résiliation de l’époque… Pourtant, elle, elle a toutes les preuves ! Lorsqu’elle contacte le service recouvrement pour contester ces factures, on lui indique que "le service client va être relancé". En vain…


Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe du 9 h 30-11 h vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/