1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Les infos de 8h - Pourquoi Leclerc vend ses baguettes à moins de 30 centimes
2 min de lecture

Les infos de 8h - Pourquoi Leclerc vend ses baguettes à moins de 30 centimes

Le groupe Leclerc a annoncé mercredi 12 janvier qu'il allait proposer une baguette de pain à 29 centimes.

Une baguette de pain agite Twitter
Une baguette de pain agite Twitter
Crédit : AFP PHOTO / BERTRAND LANGLOIS
Le journal RTL de 8h du 13 janvier 2022
00:15:09
Le journal RTL de 8h du 13 janvier 2022
00:15:09
Martial You - édité par Thibault Nadal

C'est un marqueur du panier moyen des Français, base de l'alimentation pour beaucoup d'entre nous : la fameuse baguette de pain. 

Vendue aux alentours d'un euro en boulangerie, un peu moins cher en grande surface, la baguette est depuis hier au cœur d'un bras de fer entre d'un côté Leclerc, de l'autre les boulangers et les agriculteurs. En cause, le prix proposé par l'enseigne : moins de 30 centimes pour une baguette. 

L'objectif de Leclerc est de faire de la vente à prix coûtant. La baguette premier prix, elle ne coûte pas cher à produire en grande surface, c'est de la pâte surgelée. La composition de cette baguette blanche est très peu encadrée, on peut y mettre à peu près ce que l'on veut. Mais surtout, ça mobilise peu de personnels pour un supermarché comme Leclerc. Chez les concurrents, on note que c'est un énorme coup de communication. Car aujourd'hui, on vend surtout les baguettes traditions qui sont plus chères, autour de 1 euro

Michel-Edouard Leclerc utilise un symbole très Français et reproduit le même schéma qu'avec les stations-services et l'essence à prix coûtant. Cette baguette à 29 centimes, c'est un moyen d'attirer une certaine clientèle chez lui et de mettre un énorme coup de pression sur tous les fournisseurs qui sont en train de négocier les prix de l'année prochaine en grande surface. Le prix du blé a progressé de 25 à 30% depuis un an, et ça concerne le pain, les pâtes ou la farine. Michel-Edouard Leclerc envoie un message à tout le monde en faisant cela : "On ne cèdera rien sur les négociations". 

À lire aussi

Le problème, c'est que cela fragilise toute la filière des meuniers, des céréaliers, des 32.000 boulangers artisans, encore en France, qui espéraient passer une partie de la hausse de ces derniers mois.

À écouter également dans ce journal

Société - Une grève massive est prévue jeudi dans l'éducation, avec 75% d'enseignants grévistes annoncés et la moitié des écoles fermées selon le premier syndicat du primaire. Une grève suivie par tous les corps de métiers et approuvée par les parents. 

Faits divers - Un homme a été interpellé mardi dans la banlieue lyonnaise, dix ans après le quadruple meurtre de Chevaline, survenu en 2012. Sa garde à vue a été prolongée, a annoncé le parquet ce jeudi matin.

Consommation - Malgré la baisse des naissances, le marché du jouet est en hausse : + 3,7% en 2021. Une hausse liée aux "kidultes", soit les plus de 12 ans. Chez cette tranche d'âge, la croissance est trois fois supérieure par rapport aux joueurs destinés aux plus petits.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/