1 min de lecture Société

Les infos de 7h30 - L'UFC-Que Choisir dénonce les pratiques des sociétés de recouvrement

L'association de défense des consommateurs s'inquiète pour les détenteurs de crédits et alerte sur les manœuvres des organismes de recouvrement, aux méthodes parfois brutales.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 7h30 - L'UFC-Que Choisir dénonce les pratiques des sociétés de recouvrement Crédit Image : DR | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Armelle Levy
Armelle Levy édité par Quentin Marchal

L'association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir s'attaque aux sociétés de recouvrement de crédits. Ces derniers mois, compte-tenu du contexte sanitaire, les impayés atteignaient déjà 22 milliards d’euros, tous crédits confondus et pour récupérer ces sommes, les sociétés de recouvrement sont entrées en action, avec des méthodes proches du harcèlement, pour en tirer des bénéfices mirobolants.

Mathieu Robin, du site UFC-Que Choisir explique que "les consommateurs sont appelés quasi-quotidiennement, harcelés et on leur dit qu'ils sont malhonnêtes". "De nombreuses situations, qui sont tout à fait délétères, sont un vrai sujet d'inquiétude car on a une déferlante de litiges en la matière avec des pratiques inacceptables" déplore-t-il également.

Au total, l'UFC-Que Choisir a reçu plus de 400 plaintes de consommateurs désarmés face à ces méthodes. Alors que la Commission européenne a demandé aux banques de se concentrer sur les plans de relance et de se débarrasser des crédits impayés ces dernières les revendent à ces sociétés de recouvrement aux pratiques agressives

Dans ce marché estimé à près de 7 milliards d’euros en 2021, ces sociétés engrangent des bénéfices bruts importants, de l'ordre de 100 % de marge en moyenne, d’après la profession elle-même.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
consommation
Banques : faut-il craindre la fin des crédits à la consommation ?

Coronavirus - Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a fait savoir que l'option d'un reconfinement était sur la table mercredi 27 janvier, à l'issue d'un Conseil de défense et du Conseil des ministres, indiquant également que le couvre-feu à 18h avait eu "un impact relatif" sur la propagation du virus.

Tendances - À Saint-Nazaire, le rachat des Chantiers de l’Atlantique par l'Italien Fincantieri est abandonné. Compte tenu de la crise économique, ce rapprochement des chantiers ne se fera pas, a annoncé Bruno Le Maire.

Sport - Au bout du suspense et des prolongations, l’équipe de France de handball a rallié les demi-finales du Mondial en battant la Hongrie (35–32). Pour une place en finale, les Bleus devront se défaire de la Suède, vendredi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Harcèlement Banques
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants