1 min de lecture Argent

Les infos de 6h30 - Coronavirus : les crédits à la consommation explosent avec la crise

D'après l'UFC Que-choisir, l'intérêt des Français pour les crédits à la consommation s'est accentué après le premier confinement. Trois milliards d'euros ont été empruntés en juin, un record depuis 2012, et les dossiers de surendettement se multiplient depuis.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h30 - Coronavirus : les crédits à la consommation explosent avec la crise Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Armelle Levy
Armelle Levy édité par Valentin Deleforterie

Le crédit à la consommation, un outil apprécié avant même la crise économique, semble particulièrement en vogue depuis le premier confinement. En juin, trois milliards d'euros ont été empruntés. Du jamais vu en France depuis 2012.
"Pour profiter de la crise économique, les établissements de crédits à la consommation proposent des offres qui consistent à payer maintenant et par exemple rembourser dans 6 mois ou après les fêtes", explique Matthieu Robin, d'UFC Que-choisir. "C'est tout à fait incohérent avec du crédit responsable. Il faut rappeler aujourd'hui que le crédit, c'est quelque chose qu'il faudra rembourser. Cela allège temporairement votre budget mais au global, ça coûte extrêmement cher", poursuit-il.

D'après l'UFC Que-choisir, 2,7% des emprunteurs ne sont pas en capacité de rembourser leurs crédits, ce qui représente neuf milliards d'euros d'impayés au total et 1.000 euros par ménage emprunteur. "Quand vous êtes incapable de payer un crédit à la consommation, vous avez tout un tas de frais qui vont s'accumuler. Des frais en cas de retard de remboursement mais également des frais d'incident bancaire", pointe Matthieu Robin.

Lorsqu'elles s'amoncellent, ces charges peuvent conduire à une vague d'impayés, mais également à une vague de surendettement.

À écouter également dans le journal

Marseille - La deuxième ville de France s'apprête à changer de maire après l'annonce de la démission de Michèle Rubirola. Elle veut passer la main à son premier adjoint socialiste Benoît Payan, qui pourrait être élu lundi prochain par le conseil municipal.

À lire aussi
Uber
Livraisons de repas : "Ces plateformes embauchent sans prendre de responsabilités"

EnvironnementUn immense glacier se dirige vers la Géorgie du Sud, une île appartenant au Royaume-Uni. En cas de collision, toute la faune locale pourrait être menacée.
Coronavirus - D'après le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy, les Français devront encore fournir des efforts "entre trois et six mois" pour lutter contre l'épidémie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Argent Dette Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants