1 min de lecture Coronavirus France

Les infos de 6h30 - Boîtes de nuit : "On est laissé à l'abandon", confie un patron d'établissement

Les patrons de boîtes de nuit, fermées depuis le mois de mars, ont manifesté devant l'Assemblée nationale pour alerter sur les conditions de survie de leur activité.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Boîtes de nuit : "On est laissé à l'abandon", confie un patron d'établissement Crédit Image : Bertrand GUAY / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Valentin Boissais
Valentin Boissais édité par Ryad Ouslimani

Les patrons de boîtes de nuit sont en colère. Ils ont fermé leurs établissements depuis plusieurs mois et le début du confinement en mars, et leur secteur est l'un de ceux qui souffrent le plus de la crise sanitaire. Mardi 29 septembre, ils étaient 200 à manifester devant l’Assemblée nationale. 

"J’ai ouvert le 2 janvier, le 14 mars on était fermé", raconte Jean-Baptiste, patron d’un établissement à Caen. "Ça devient très compliqué, j’ai vendu ma maison pour arriver à ça, Et à l’heure d’aujourd’hui j’a dû vendre des biens personnels pour pouvoir m’en sortir financièrement parce qu’est laissés à l’abandon. On est en train de tout perdre", confie-t-il. 

Si des aides ont été promises, Jean-Baptiste assure qu’elles n’ont pas encore été versées. Les patrons demandent que le décret du ministre soit enfin signé pour bénéficier des aides promises en juin. 

À écouter également dans ce journal

Covid-19 – Les hôpitaux marseillais commencent à être saturés, avec des lits en réanimation quasiment complets. 

À lire aussi
Des affiches appellent à respecter la distanciation physique à l'aéroport de Roissy, pendant la crise de coronavirus Coronavirus France
Reconfinement : les frontières en dehors de l'UE fermées, "sauf exception"

Présidentielle américaine – Joe Biden et Donald Trump se sont livrés à un combat lors du premier débat entre les deux candidats.

Justice – La fronde des magistrats ne faiblit pas. Le ministre Eric Dupond-Moretti est dans leur viseur. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Commerce Gouvernement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants