1 min de lecture Coronavirus France

Aide aux discothèques : "La mise en oeuvre technique tarde", admet Alain Griset

INVITÉ RTL - Le ministre délégué chargé des PME, Alain Griset, reconnait une certaine lenteur concernant l'aide aux discothèques, particulièrement mises à mal par la Covid-19. Il promet que ce n'est plus qu'une "question de jours".

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Discothèques : "la mise en oeuvre technique tarde" admet Alain Griset Crédit Image : Linh PHAM / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission

Après environ six mois de fermeture, une vingtaine de patrons et gérants de boîtes de nuit sont venus de toute la France, ce mardi 29 septembre, devant l'Assemblée nationale. En guise de symbole de leur détresse, ils se sont enchaînés aux grilles de l'établissement.

Certains de ces gérants se plaignent de ne pas avoir touché un centime au cours de ces sept derniers mois. Alain Griset, ministre délégué auprès du Ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, admet que "la mise en oeuvre technique, la signature de décrets tardent"

Néanmoins, il assure avoir trouvé des accords au sujet des discothèques, "j'ai eu trois réunions avec les représentants, ces trois réunions étaient conclusives".  Ces mesures devraient d'ailleurs être appliquées très prochainement, "c'est une question de jours, les décrets sont signés, maintenant c'est une question d'outils informatiques" affirme Alain Griset.

Les boîtes de nuit devraient donc bénéficier du fonds de solidarité prévu par le gouvernement. Cette aide peut s'élever jusqu'à "six fois 15.000 euros possible" explique le ministre délégué.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Activité économique Économie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants