1. Accueil
  2. Actu
  3. Economie et Consommation
  4. Les infos de 12h30 - Aéroports de Paris : pourquoi les syndicats appellent à la grève

Les infos de 12h30 - Aéroports de Paris : pourquoi les syndicats appellent à la grève

Les syndicats d'aéroports de Paris ont déposé un préavis de grève, qui s'étendra du 1er au 5 juillet. Ils dénoncent un plan ayant pour but la baisse de certains salaires et la remise en cause des primes.

L'aéroport d'Orly.
L'aéroport d'Orly.
Crédit : Nicolas Lepagnot / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
RTL Midi du 09 juin 2021
23:41
RTL Midi du 09 juin 2021
23:41
Arnaud Tousch
Arnaud Tousch
Journaliste

Comment allons-nous voyager cet été ? Les députés européens ont donné ce mercredi 9 juin, dans la matinée, leur feu vert à un certificat numérique Covid-19. Ce sera aux États de le mettre en place, d'ici au 1er juillet.

Mais pour les vacances, allons-nous seulement décoller de Roissy ou d'Orly ? Les syndicats d'aéroports de Paris ont déposé un préavis de grève, qui s'étendra du 1er au 5 juillet. Comme dans le monde d'avant. Ils ne le font pas de gaité de cœur, précise d'emblée Laurent Garssine, secrétaire général UNSA, chez Aéroport de Paris (ADP) : "Ce n'est pas une joie, d'avoir déposé un préavis de grève pour le 1er juillet".

Les syndicats dénoncent un plan qui a pour but de faire baisser certains salaires, jusqu'à 20%, mais aussi de remettre en cause des primes. "Les pertes de rémunérations, les acquis sociaux qui s'envolent les uns derrière les autres... On attaque des accords d'entreprise, ou en tout cas des négociations annuelles de salaires de 1970. Nos anciens qui ont combattu, qui ont été dans ces négociations-là, c'est un retour en arrière inadmissible".

"De cette bonne reprise, dépend la traversée de la crise"

Contactée, la direction d'ADP indique que les baisses de rémunérations de plus de 7% seront compensées ; et que d'ici 2023, les salariés retrouveront leur niveau de rémunération actuel. Et bien que ce préavis de grève ne concerne que le personnel d'ADP, la date choisie, tout début juillet, inquiète la directrice générale d'Air France, Anne Rigail qui était ce matin sur RTL. "Nous espérons qu'il y aura une issue favorable, puisqu'évidemment, l'importance est d'accueillir au mieux nos clients. De cette bonne reprise de cet été, dépend la traversée de la crise pour tout notre secteur".

À lire aussi

Aéroports de Paris rappelle ce midi que le dialogue avec les organisations syndicales va se poursuivre dans les jours qui viennent.

À écouter également dans ce journal

Déconfinement - Ce mercredi signe un grand plongeon dans une liberté toute retrouvée : celle de nager, d'aller manger dans un restaurant, ou encore, de se rendre dans un parc d'attractions. Tout cela est désormais de nouveau possible.

Coronavirus - Faut-il vacciner les adolescents ? Les 12-18 ans pourront être vaccinés dès la semaine prochaine, mais le Comité national d'éthique fait montre de réserves.

Astronomie - Près d'Angers, Paul Blu, un passionné d'Astronomie âgé de 85 ans, va voir son nom être donné à un astéroïde.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/