1 min de lecture Économie

Le salaire moyen augmente en 2020, comment l'expliquer ?

ÉCLAIRAGE - Les perte d'emplois en 2020 ont concerné davantage les salariés les moins payés. La moyenne, qui ne prend pas en compte les personnes sans emploi, est donc tirée vers le haut.

Fiche de salaire. (photo d'illustration)
Fiche de salaire. (photo d'illustration) Crédit : AFP / MYCHELE DANIAU
Victor
Victor Goury-Laffont Journaliste

Une hausse "artificielle", explique l'Organisation internationale du travail (OIT) : en France, le salaire moyen a augmenté lors de la première moitié de l'année 2020, selon un rapport paru ce mercredi 2 septembre. Une donnée à l'apparence positive, particulièrement dans le contexte d'une économie ralentie par la crise sanitaire, mais qui vient justement masquer une réalité plus terne. 

Le salaire moyen est calculé à partir des sommes perçues par les salariés. Il ne prend pas donc pas en compte les personnes sans emploi qui sont exclues de cette statistique

C'est pourquoi, si des personnes qui touchent des salaires faibles perdent leur emploi, la moyenne augmente automatiquement : le calcul porte désormais sur un ensemble de personnes aux salaires plus élevés. 

Tel est le scénario qui se déroule depuis le début de l'année. Comme le note l'OIT, "les pertes d'emplois ont principalement concerné les personnes sur le côté bas de l'échelle salariale" depuis le début de la crise sanitaire.

Un phénomène observé dans plusieurs pays

À lire aussi
consommation
Soldes d'hiver 2021 : des ventes au rabais pour compenser les pertes et écouler les stocks

Ces augmentations en trompe-l'œil en temps de crise sont décrites par l'OIT comme un "effet de composition" : le marché du travail évolue, et certains individus, souvent peu payés, en sortent. La France n'est d'ailleurs pas le seul pays à connaître ce phénomène, aussi présent aux États-Unis, au Canada, au Brésil ou encore en Italie

La crise sanitaire accroîtrait donc les inégalités. Les salariés les moins rémunérés, même lorsqu'ils restent en poste subissent de façon "disproportionnée" des suppressions d'heures de travail, entraînant une réduction de leur rémunération, bien plus que les "personnes mieux payées dans des rôles de cadre".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Salaires Augmentation de salaire
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants