1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Le groupe Le Duff, une success story internationale née en Bretagne
2 min de lecture

Le groupe Le Duff, une success story internationale née en Bretagne

Le groupe Le Duff, propriétaire des enseignes comme la Brioche Dorée ou Del Arte, réalise 70% de son chiffre d'affaires à l'étranger.

Un magasin de l'enseigne Brioche Dorée (illustration)
Un magasin de l'enseigne Brioche Dorée (illustration)
Crédit : Yann Bohac/SIPA
Le groupe Le Duff, une success story internationale née en Bretagne
02:31
Le groupe Le Duff, une success story internationale née en Bretagne
02:28
Bénédicte Tassart

La Brioche Dorée est l'une des enseignes du groupe breton Le Duff. "Mademoiselle Tassart, chez le Duff, nos critères, c'est la qualité, la qualité, la qualité , la qualité et... la santé !", a martelé Louis Le Duff, 70 ans, à la tête d'un empire de 2 milliards d'euros de chiffres d'affaires, avec des enseignes comme la Brioche Dorée, les restaurants Del Arte, les boulangeries le Fournil de Pierre et les 300 restaurants Brueggers aux États Unis. "Il ne faut pas se disperser", répète Louis Duff. "On reste focus sur nos métiers : la boulangerie-pâtisserie, un seul métier dans le monde entier".

70% du chiffre d'affaires du groupe Le Duff se fait à l'étranger, dans 5 ans, ce sera 85%. Et ça marche depuis 1976, quand ce fils d'un couple de maraîchers, prof d'économie à la base, installe sa première Brioche Dorée, à Brest, sa ville natale. "Parce que si on ne réussit pas chez soi, on ne réussira pas ailleurs", selon le patron de ce groupe agroalimentaire. Depuis, les cuisines Bridor, il y en a cinq dans le monde : France, Canada, USA, avec des relais un peu partout.

Vous avez des produits Le Duff dans le petit-déjeuner des hôtels Accor par exemple, avec toujours la même pâte : de la farine, du sel, de la levure et du beurre "d'Échiré", pas un autre nous dit-on. Sept meilleurs ouvriers de France travaillent chez Le Duff. La même pâte donc et après on s'adapte selon le pays. Et Louis Le Duff de nous citer ses fameux croissants aux haricots rouges au Japon, ou alors les tartes aux légumes colorés et épicés au Mexique ou encore des croissants sans viande, mais au curry en Inde.

J'ai une seule valeur : les hommes, les hommes, les hommes

Louis Le Duff

Louis Le Duff doit donc voyager dans le monde entier pour visiter ses boutiques. "Maintenant je fais la vidéo mondiale, c'est plus moderne." Il a monté un centre culinaire à Rennes, il était cette semaine, au Sira, le grand salon de l'hôtellerie et de la restauration, à Lyon. "J'ai écouté mes clients et mes équipes parce que, Mademoiselle Tassart, j'ai une seule valeur : les hommes, les hommes, les hommes". Plus de 35.000 employés au total y compris ceux à temps partiel.

À lire aussi

Il a monté une plateforme de marché de l'alimentaire : Gourming, pour que les pépites du terroir français puissent s'exporter. Il digitalise ses usines, regarde à mettre moins de sucre et moins de sel dans ses produits, propose davantage de pain sans gluten, ou avec plus de fibres, mais avec toujours comme principaux produits la baguette et le croissant, c'est comme la tour Eiffel, c'est traditionnel.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/