1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. La marque de papier à rouler de cigarettes OCB, victime d'une taxe écologique ?
2 min de lecture

La marque de papier à rouler de cigarettes OCB, victime d'une taxe écologique ?

ÉDITO - Il est prévu de recycler les mégots de cigarettes qui pullulent sur les trottoirs, une bonne chose en apparence. Pourtant, cela pourrait bien être fatal à une vieille PME française, Républic Technology.

La marque de papier à rouler de cigarettes OCB, victime d'une taxe écologique ?
La marque de papier à rouler de cigarettes OCB, victime d'une taxe écologique ?
Crédit : Carola68
OCB victime d'une taxe écologique ?
03:10
OCB victime d'une taxe écologique ?
03:10
Martial You

La société est basée à Perpignan depuis 1838. Avec 400 salariés, il s’agit du principal employeur privé du secteur dans un des départements les plus frappés par le chômage. C'est une entreprise papetière qui fabrique aussi du papier à rouler les cigarettes et les petits filtres qui vont avec. Et on connait ses marques grand public : OCB, ZigZag ou JOB.

Mais, dans quelques mois, un organisme sera chargé de récupérer et de recycler les 30 milliards de mégots qui trainent sur nos trottoirs en faisant payer 0,02 centimes pour 1.000 filtres. Et pour l'entreprise Républic Technology de Perpignan, cela va se traduire par une ardoise de 8,5 millions d'euros d'ici 3 ans alors que l'activité filtres rapporte 5 millions par an.

En même temps, les mégots jetés par les fumeurs sont une calamité écologique. Et je suis d'accord avec l'idée de faire payer les pollueurs pour le coup, c'est-à-dire ceux qui fabriquent les cigarettes et les filtres qui vont avec. On vend 44 milliards de cigarettes par an en France et les 2/3 des mégots sont jetés par terre ou doivent être recyclés ce qui coute une fortune aux mairies. 

ALCOME, le nom de cet organisme, sera donc financé par les cigarettiers et c'est la moindre des choses. Ils répercuteront peut-être cela sur les fumeurs mais, à la rigueur, ce n'est pas le problème. En revanche, il ne faut pas qu'il y ait des effets pervers qui finissent par préserver les grandes multinationales et par tuer nos usines françaises.

Une tel financement affecte plus le groupe de Perpignan que les géants des cigarettes géants des cigarettes ?

À lire aussi

Parce que l'entreprise d'Occitanie n'est pas un acteur du monde du tabac. Elle ne gagne pas d'argent grâce à ce marché à la différence des "Big Tobacco". Et le tabac à rouler progresse notamment à cause de la hausse des prix du paquet. Il progresse notamment chez les jeunes mais reste quand même un marché de niche encore aujourd'hui.

Surtout, ce que le groupe de Perpignan pousse en avant, c'est son impact sur l'environnement. 80% de ses filtres sont fabriqués avec du papier et du carton alors que ceux de l'industrie du tabac contiennent du plastique. Leurs filtres sont deux fois plus légers également. Le poids écologique est donc moins lourd.

Et il n'y a pas de prime à cela : le filtre du tabac à rouler coutera autant que celui de la cigarette classique. Le débat a lieu. L'entreprise fait du lobbying, mais les souscripteurs de l'organisme de recyclage sont deux associations et surtout les 4 plus gros fabricants de tabac au monde. Et le Ministère de l'Environnement ne veut pas d'une écocontribution qui se transforme en usine à gaz.

Le "Plus" avec la réouverture des discothèques

Ce sera au menu d'une réunion, ce 21 juin, à l'Elysée. Emmanuel Macron reçoit les patrons de boîtes de nuit pour leur permettre de rouvrir en juillet. On y discutera protocole sanitaire et rentabilité de ces établissements qui ont été les premiers à fermer au printemps 2020 et qui n'ont jamais rouvert.

La note : 18/20 aux grands vins de Bourgogne

Une vente aux enchères en Suisse de bouteilles de grands Bourgogne issus de la cave d'Henri Jayer, un célèbre vigneron, sont parties pour plus de 6 millions d'euros. Notamment un lot de 12 bouteilles de Vosne-Romanée.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/