2 min de lecture Recyclage

Ikea lance un service de récupération de vos meubles d'occasion

Désormais, Ikea va racheter vos meubles d'occasion contre un chèque valable en magasin. Vos meubles seront revendus, recyclés ou donnés à des associations.

Francois Lenglet ok Lenglet-Co François Lenglet iTunes RSS
>
Ikea rachète vos meubles ! Crédit Image : PASCAL GUYOT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet édité par William Vuillez

L'économie circulaire commence à prendre de l'ampleur. Le fabricant de meubles Ikea, suédois mais présent dans le monde entier, lance ainsi une initiative spectaculaire : les clients vont pouvoir rapporter leurs meubles usagés au magasin et obtenir en retour un chèque à valoir sur leurs prochains achats chez Ikea. Le chèque aura une valeur comprise entre 30 et 50% du prix initial des meubles rapportés, en fonction de leur état. Mais attention, il va falloir rapporter ces meubles montés intégralement, et sans pièce manquante. 

En 2021, tous les magasins Ikea devraient avoir un stand spécial, prévu pour récupérer les meubles d'occasion. On pourrait se dire qu'Ikea a plus intérêt à vendre le plus possible de meubles neufs. Mais le monde change

L'entreprise est régulièrement mise en cause pour les ponctions qu'elle effectue sur les réserves mondiales de bois et pour son empreinte carbone. Les consommateurs sont de plus de plus attentifs à cela. Le fait de recycler lui permet à la fois de parer aux critiques et, si les meubles d'occasion sont revendus moins chers, d'élargir sa clientèle. Tout ce qui ne pourra pas être revendu sera recyclé ou donné à des associations. 

Les consommateurs commencent à changer

Ikea, comme Adidas et H&M, s'est engagé à être intégralement circulaire en 2030. Le mouvement s'étend donc au-delà des meubles. On le voit aussi dans les vêtements. Ces dernières années, l'arrivée des grandes chaînes comme Zara, H&M et autres, a produit une double révolution : la chute des prix unitaires et le renouvellement incessant des gammes, là où ça n'était que deux fois par an auparavant. 

À lire aussi
A première vue, qui pourrait imaginer que les vêtements d'Anaïs sont constitués de matières récupérées ? vêtements
À Paris, Anaïs confectionne des vêtements à partir de tissus récupérés

Conséquence, la surconsommation s'est développée. Un vêtement est aujourd'hui porté 25% de moins qu'il y a 15 ans. Sans compter les gaspillages ou les destructions délibérées, de la part des fabricants de luxe, qui veulent préserver la rareté de leurs productions. Le fabricant anglais Burberry s'est ainsi fait mettre en cause pour avoir détruit pour plusieurs dizaines de millions d'euros de ses propres vêtements.

Là encore, les consommateurs commencent à changer, sur le haut de gamme en particulier, ils attendent de leurs marques une vigilance beaucoup plus forte qu'auparavant. La part qu'occupe le recyclage dans l'économie est encore très faible, quoique très variable selon les matériaux. 

Seuls 15% des vêtements sont recyclés. Pour les sacs plastiques, c'est du même ordre : 14%. Les bouteilles plastique, en PET (polytéréphtalate d'éthylène), font un peu mieux : c'est environ la moitié qui est réutilisée. Pour le papier et le carton, on est à 58%. Enfin, c'est pour le fer et l'acier que les chiffres sont les plus élevés : à 70 et 90%. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Recyclage Économie Ikea
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants