1. Accueil
  2. Actu
  3. Economie et Consommation
  4. Emploi : les aides pour les jeunes sont-elles efficaces ?
1 min de lecture

Emploi : les aides pour les jeunes sont-elles efficaces ?

Neuf mois après l’entrée en vigueur de l’aide à l’embauche des jeunes, jusqu’à 4.000 euros d’aide, deux études en dressent un premier bilan contrasté.

Pôle emploi (illustration)
Pôle emploi (illustration)
Crédit : AFP
Emploi : les aides pour les jeunes sont-elles efficaces ?
03:24
Emploi : les aides pour les jeunes sont-elles efficaces ?
03:24
Anais Bouissou
Anaïs Bouissou
Journaliste

Et si on voyait le verre à moitié plein ce matin. Alors c’est vrai, l’aide à l’embauche des jeunes est sûrement bourrée d’effets d’aubaines. 240.000 entreprises ont reçu l’aide, 1.000 euros tous les 3 mois de contrat d’un jeune et une partie de ces entreprises aurait embauché de toute façon. 

C’est vrai aussi, les premiers chiffres montrent que le taux d’emploi chez les jeunes n’a pas massivement augmentémalgré l’aide. Et oui, ces subventions coûtent cher, et depuis 50 ans, on n’est jamais vraiment sûr de leur efficacité. Avec tout ça, il y aurait deux trois arguments pour les enterrer, ces aides aux jeunes. Et pourtant, on n’a pas trouvé mieux pour limiter la casse. 

Les aides aux jeunes et aux entreprises pour embaucher restent efficaces, malgré tous leurs défauts et vous voyez qu’il y en a. Ça reste un filet de sécurité. C’est comme si vous partez pécher en mer avec un filet un peu troué. Vous remontez peut-être peu de poissons, avec quelques crustacés au milieu, mais dans le lot, vous en attrapez.

60.000 emplois gagnés

Pour les aides aux jeunes c’est pareil, vous en rattrapez quand même, vous en raccrochez sur le chemin de l’emploi et avec des emplois un peu plus stables que de l’intérim ou de l’emploi indépendant. On parle de CDD de 3 mois, 1 an, beaucoup de CDI aussi. La prime à l’embauche des jeunes, c’est malgré tout 60.000 emplois gagnés d’après les statistiques de la Dares.

À lire aussi

Oui mais cette aide dans sa forme actuelle doit s’arrêter à la fin du mois. D’où l’intérêt de prolonger les autres dispositifs, les aides à l’apprentissage notamment. Malgré leur coût supplémentaire de 2,4 milliards pour 2021. D’où l’idée aussi, de déployer très rapidement un filet de sécurité sans trou, dédié aux jeunes. Et qui soit pérenne surtout. Pas juste un dispositif d’urgence.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/