1. Accueil
  2. Actu
  3. Conso
  4. Crédit : il rembourse un prêt pour du matériel professionnel qu'il attend depuis plus d'un an
2 min de lecture

Crédit : il rembourse un prêt pour du matériel professionnel qu'il attend depuis plus d'un an

Sébastien a acheté un prototype de capsuleuse automatique pour sa brasserie de bières. Il a contracté un crédit de 15.000 € pour régler le vendeur. Mais il n'a toujours rien reçu et veut être remboursé.

Julien Courbet
Julien Courbet
Crédit : RTL
Il rembourse un prêt pour du matériel professionnel qu'il attend toujours
01:27:18
Julien Courbet - édité par Thibaud Chaboche

Le 12 février 2019, Sébastien achète un prototype de capsuleuse automatique pour sa brasserie de bières. Celle-ci doit lui permettre de gagner en productivité et ainsi de développer ses affaires. Il contracte pour l'occasion un prêt auprès de sa banque puis paye au vendeur la somme de 15.000 euros. Comme il achète un prototype, le vendeur lui donne 8 mois de délai de livraison, le temps de fabriquer le modèle. 

Après 9 mois d’attente, comme Sébastien a sympathisé avec ce monsieur, il revient avec courtoisie vers lui afin de lui demander où en est la livraison. En novembre 2019, le vendeur s’excuse, confus, et lui certifie qu’il fait le maximum pour faire avancer la construction. Il soutient également qu’il est en attente d’aides financières de la région, mais qu’il attend toujours. Patient et compréhensif, Sébastien ne rentre pas tout de suite en conflit avec lui, mais continue de payer ses échéances de crédit tous les mois

Les semaines puis les mois passent, et Sébastien attend toujours. Le 14 février dernier, il envoie au vendeur une mise en demeure, lui demandant de livrer la capsuleuse sous un mois. Ce dernier répond que la structure de la machine est en commande, mais annonce que la situation va se débloquer dans les semaines à venir… 

Il souhaite être remboursé

En mars 2020, le vendeur revient vers Sébastien et lui explique qu’il reste beaucoup de travail à faire. Il lui propose alors une solution de remboursement, mais Sébastien refuse. Il n'est pas sûr que le vendeur puisse rembourser et décide de lui laisser encore un peu de temps.

À lire aussi

Mais désormais, Sébastien a perdu confiance et ne croit plus un mot de ce qu’il entend. Il attend toujours désespérément une date de livraison, après un second courrier recommandé. Il souhaite être remboursé

Sébastien à investi 15.000 euros pour développer sa brasserie, mais, au final, il paye un prêt tous les mois pour un matériel qu'il n'a jamais reçu. Il a contacté Julien Courbet et toute l'équipe de "Ça peut vous arriver" pour obtenir le remboursement de ces 15.000 euros. 

Laissez votre message sur rtl.fr, au 3210 ou sur la page Facebook de l'émission.
Si vous nous écrivez, n'envoyez jamais vos originaux !
Si vous voulez témoigner ou soumettre votre cas : le facebook de CPVA ou laissez un message sur rtl.fr

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/