2 min de lecture Maison

Coronavirus : les gagnants (parfois étonnants) de la crise

PODCAST - François Lenglet et Catherine Mangin se penchent chaque semaine sur les bouleversements économiques que provoque la crise du Coronavirus. Dans cet épisode, ils s'intéressent à l'économie du "chez soi", boostée par l'épidémie.

Lenglet - HS Hors Série : Lenglet-Co : Le monde d'après François Lenglet & Catherine Mangin iTunes RSS
>
Saison 2 - 26. Les gagnants (parfois étonnants) de la crise du Coronavirus Crédit Image : RTL originals | Crédit Média : RTL Originals | Durée : | Date : La page de l'émission
LENGLET 245300
François Lenglet et Catherine Mangin

Avec les confinements successifs et la généralisation du télétravail, l'économie s'est recentrée autour du foyer. Entre 50 et 80% des employés se disent décidés à poursuivre le télétravail, même après la pandémie. La motivation principale des salariés : éviter les transports en commun. Par conséquent, on passe au foyer un bien plus grand nombre d'heures que les années précédentes.

Cela provoque notamment un boom du sport à domicile. Les cours de gym et de yoga à distance, via Zoom ou d'autres plateformes, se sont multipliés. Une société américaine, Peloton, vend même des vélos connectés pour pratiquer le cyclisme chez soi. Autre nouveauté, le miroir connecté relié à un instructeur distant ou à une intelligence artificielle qui identifie les mouvement du corps.

Les ventes de cuisines se sont également envolées. Près de 200 magasins de cuisines vont ouvrir en France en 2021. Le petit électroménager aussi est à la fête. Les ventes de SEB aux particuliers ont progressé de 39 %. Les Français sont plus passionnés que jamais par la cuisine.

Les chiens et chats font mieux que le Nasdaq

Avec ce retour massif chez soi, les gens ont massivement adoptés des animaux domestiques. En France, la société protectrice des animaux (SPA) est débordée et n'a plus assez d'animaux à donner.

À Wall Street, un indice boursier des produits pour animaux, qui recense les sociétés cotées qui produisent les croquettes pour chien ou des litières pour chat, a fait mieux que le Nasdaq, l'indice des valeurs technologiques.

Dans le secteur du bricolage et du jardinage les chiffres ont eux aussi explosés avec 13% de ventes en plus, malgré les fermetures pendant le confinement. Et les piscinistes font également partie des grands gagnants de cette crise : les ventes ont augmenté de 28 % en 2020. La France est devenue le second marché mondial après les États-Unis, au point qu'il y a une pénurie de produits et de piscinistes dans le pays.

Abonnez-vous à ce podcast
À lire aussi
Coronavirus France
Déconfinement : "Tout le monde va jouer le jeu", dit un gérant de brasseries

>> Hors-série Lenglet-Co : crise du coronavirus, un podcast hebdomadaire présenté par François Lenglet et Catherine Mangin, qui vous donne les clés pour tout comprendre des évolutions et révolutions provoquées par la crise du coronavirus en France, en Europe et dans le monde.

Si vous souhaitez poser des questions à François Lenglet, écrivez à temoins@rtl.fr.

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Maison Loisirs Coronavirus France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants