3 min de lecture Air France

Coronavirus : en quoi consiste le certificat sanitaire électronique testé par Air France ?

La compagnie aérienne française va tester à partir du 11 mars un système de laisser passer numérique sur les vols à destination des Antilles. Les voyageurs devront présenter leur test PCR négatif et les attestations nécessaires sur leur téléphone à l'embarquement.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Certificat sanitaire : en quoi consiste le pass électronique bientôt testé par Air France ? Crédit Image : GABRIEL BOUYS / AFP | Crédit Média : Sophie Joussellin | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
édité par Benjamin Hue

En attendant le passeport vaccinal, le pass sanitaire fait son chemin chez AirFrance. La compagnie aérienne française va lancer à compter du 11 mars une expérimentation d'une durée de quatre semaines visant à utiliser une application pour présenter les documents requis pour voyager sur les vols à destination de Fort-de-France (Martinique) et Pointe-à-Pitre (Guadeloupe). 

Les résultats d'un test PCR négatif datant de moins de 72 heures et l'attestation justifiant le motif impérieux du voyage seront stockés dans la mémoire du téléphone et présentés en version numérique sous la forme d'un QR code à l'aide d'une application baptisée AOK Pass conçue par la société MedAire. 

Un système déjà utilisé par les compagnies

Ce système de QR code à présenter avant de monter dans l'avion existe déjà ailleurs. Plusieurs compagnies aériennes ont lancé ces derniers mois des tests sur quelques uns de leurs vols internationaux. Etihad, la compagnie des Émirats arabes unis, le pratique déjà pour les passagers à destination d'Abou Dhabi. Alitalia, en partenariat avec Delta Airlines, sur ses vols vers New York. Depuis novembre, Cathay Pacific, teste ce système de QR code pour les voyages vers Hong Kong et Singapour. Enfin, British Airways et American Airlines y ont aussi recours pour les vols au départ de Londres vers les États-Unis.

Le principe est simple. On télécharge une application. Il en existe plusieurs. Air France a choisi AOK Pass, l'application d'une start-up de Singapour. Mais le fonctionnement est globalement le même pour toutes. Il consiste à enregistrer sur une application le QR Code fourni par un laboratoire partenaire de l'application, sans possibilité de tricher en affichant le test négatif de quelqu'un d'autre. Avant de monter dans l'avion, les passagers présentent le QR code qui s'affiche sur l'écran de leur smartphone assorti d'une mention OK (si leur test est négatif et bien réalisé dans les délais impartis) à côté de leur nom et de leur prénom.

Un prélude au futur passeport vaccinal ?

À lire aussi
coronavirus
Coronavirus : vers un médicament par voie orale ?

Avec quelques croisiéristes, les compagnies aériennes sont les premiers acteurs à recourir à ce système de présentation de documents sanitaires dématérialisés. Mais on pourrait aussi imaginer que des compagnies de chemin de fer s'y mettent aussi dans les prochains mois. Des États pourraient aussi utiliser ce QR code et ces applications pour n'importe quel franchissement de frontières, en voiture, à pied ou à vélo.

Ces QR codes pourraient aussi servir à prouver qu'une personne a bien été vaccinée contre le Covid, l'objet des fameux passeports vaccinaux. Techniquement ça ne pose pas de problème. Ça permettrait de se rendre dans les pays qui n'acceptent que les personnes vaccinées. Mais également de se déplacer en faisant fi des restrictions sanitaires à l'intérieur d'un pays. Le QR code pourrait être montré comme un sésame pour aller au restaurant ou à un concert. C'est d'ailleurs ce que va faire d'ici trois ou quatre mois le Danemark avec son Coronapass. Il indiquera si une personne a bien reçu ses deux doses de vaccin. La Suède y pense aussi.

En France, il n'y a pas de projet concret pour l'heure. L'idée d'un passeport vaccinal fait débat. Officiellement, la perspective est jugée prématurée, dans la mesure où la vaccination n'en est qu'à ses débuts. Il n'y a pas de vaccins pour tout le monde actuellement et on n'a pas encore assez de recul sur leur efficacité concernant la transmission du Covid-19.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Air France Transports Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants