2 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : comment se porte le tourisme pour ces vacances de la Toussaint ?

ÉCLAIRAGE - Avec les nouvelles mesures de restrictions sanitaires, les réservations ont chuté. Mais sur la côte Ouest, les gîtes et locations de meublés font le plein.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Coronavirus : comment se porte le tourisme pour ces vacances de la Toussaint ? Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Patrice Gabard édité par Maeliss Innocenti

Le tourisme est un secteur sérieusement touché par la crise sanitaire. Mais cet été, avec l'impossibilité de partir à l'étranger, la côte Ouest a rencontré un beau succès. Pour la Toussaint, ce qu'on appelle l'effet "côte Ouest" se poursuit à Pornichet, Vannes ou encore les Sables d'Olonne. Il y a aussi du monde à la campagne.

Alors bien sûr la fréquentation globale est en deçà des chiffres de l’an dernier. Les offices de tourisme tournent en moyenne à -15, -20%, mais c’est un résultat appréciable compte tenu du contexte sanitaire. Malheureusement, à chaque tour de vis du gouvernement, les réservations marquent le pas. Cette semaine, par exemple, l’annonce de la généralisation du port du masque en Vendée s’est traduite par des annulations en série dans les campings des Sables d’Olonne qui ouvrent tout spécialement pour le Vendée Globe

Aussi, l'annonce du couvre-feu en Ille-et-Vilaine risque fort de ruiner, à Saint-Malo, les bons résultats d’une première semaine sous le soleil et avec des restaurants bien remplis.

Les chambres d'hôtel délaissées au profit des gîtes

Les gîtes et les locations de meublés continuent, en revanche, d’avoir la cote. Ce sont même les grands gagnants de ces vacances d’automne. En Vendée, les Gîtes de France sont à +12% par rapport à 2019. Dans le Golfe du Morbihan, c’est +15%. Ce sont des vacances en famille, donc pour une question de coût à laquelle s’ajoute aujourd’hui la question sanitaire, on privilégie le gîte, l’appartement ou la maison à la chambre d’hôtel. De même, beaucoup de résidences secondaires ont rouvert leurs volets sur la côte, avec les propriétaires, leur famille ou des locataires.

À lire aussi
Ali Riza Polat lors du procès des attentats de janvier 2015, le 26 octobre 2020. Attentats à Paris
Procès des attentats de janvier 2015 : une reprise envisagée mercredi prochain

À Pornichet, on note également que les hôtels qui disposent d’appartements indépendants fonctionnent très bien, comme les thalassos. Pour les autres hôtels, c’est beaucoup plus compliqué. À l’exception, peut-être, des îles du Morbihan qui affichent complet pour la Toussaint.

L'émergence des réservations d'ultra dernière minute

Avec la recherche de la nature, des grands espaces, et le beau temps, les réservations repartent à la hausse depuis quelques jours. Mais ce sont des réservations de toute dernière minute. Un phénomène qui s’accentue au fil des années et s’accélère avec le coronavirus. Une formule est d’ailleurs en train de naître : "L’ultra dernière minute." Tous les professionnels du tourisme le soulignent aujourd’hui : ces vacances de la Toussaint sont des vacances d’ultra dernière minute en raison de la pandémie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Économie Tourisme
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants