1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : ADP propose de baisser les salaires pour éviter les licenciements

Aéroports de Paris prévoit des baisses de salaire de 8% et une clause de mobilité pour ses employés, qui seraient licenciés en cas de refus.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Coronavirus : ADP propose de baisser les salaires pour éviter les licenciements Crédit Image : ERIC PIERMONT / AFP | Crédit Média : Armelle Lévy | Durée : | Date : La page de l'émission
Armelle Levy
Armelle Levy édité par Gaétan Trillat

Les employés d'Aéroports de Paris (ADP) pourraient bien voir leurs salaires baisser : c'est ce qu'a prévu la direction pour éviter selon elle des licenciements. Pour les syndicats, il s'agit d'un "chantage inacceptable".

Les 6.400 salariés d'ADP ont accepté en décembre un plan de 1.150 départs volontaires puisque le trafic aérien a chuté de 60% à Paris depuis mars, et voilà que la direction leur annonce qu'à partir du 21 mai, ils recevront un avenant à leur contrat de travail incluant une baisse de rémunération pouvant aller jusqu'à 8% ainsi qu'une clause de mobilité. 

Un salarié basé à Roissy pourra se retrouver affecté à Orly ou au Bourget. Ceux qui refusent pourront être licenciés à compter du 1er janvier 2022.

Laurent Garssine, secrétaire général du syndicat UNSA, est salarié d'ADP depuis 38 ans ; il n'en revient toujours pas. "C'est une prise d'otage, un chantage, on nous dit 'si vous ne signez pas, vous êtes licenciables'. On assiste à quelque chose que je n'aurais jamais pensé vivre dans cette entreprise." Avec des avions cloués au sol et 60% des salariés au chômage partiel, les syndicats d'ADP ne peuvent pas appeler à la grève.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Avions Crise économique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants