2 min de lecture Économie

Confinement : pourquoi notre budget courses explose

ÉCLAIRAGE - Le prix des fruits et légumes s'est envolé de 9 %, notamment parce qu'ils ne sont plus en provenance de l'étranger et que le coût de transport augmente.

Flavie Flament Nous Voilà Bien ! Flavie Flament iTunes RSS
>
Confinement : pourquoi le budget course explose Crédit Image : PASCAL GUYOT / AFP | Crédit Média : Armelle Lévy | Durée : | Date : La page de l'émission
Armelle Levy
Armelle Levy Journaliste RTL

C'est une réalité, notre budget courses a bien explosé. On mange plus souvent à la maison donc on fait davantage d'achat. Aujourd'hui, il n'y a plus de cantine scolaire pour servir les 6 millions de repas quotidiens, ni de restaurants, ni les cantines d'entreprise. 

On garnit plus notre frigo et quand on sort pour faire nos courses, c'est une expédition donc on remplit notre chariot au maximum et le ticket de caisse s'en ressent. D'autant que si on va faire ses achats à la supérette du coin, les prix sont plus chers qu'en hypermarché

Toute catégories confondues, les prix sont restés stables, mais c'est en trompe-l'oeil. Si on regarde l'évolution du panier moyen des produits essentiels (hors fruits et légumes), les prix des jambons, pâtes, papier toilettes ont augmenté de 2,5 % selon l'UFC-Que choisir. Si on ne prend que les fruits et légumes, les prix ont augmentés de 9 % depuis le début du confinement. 

Acheter sa farine chez le boulanger pour la payer moins cher

Au début, il y a eu une grosse période de rush avec des rayons complètement dévalisésCes ruptures de stock ont conduit à des reports sur des produits de marque un peu plus chers. Un conseil : pour la farine par exemple, on en trouve chez notre boulanger qui peut nous en vendre pour pas trop cher.

À lire aussi
Bridgeston a annoncé vouloir fermer son usine dans le Pas-de-Calais qui emploie 863 personnes. emploi
Bridgestone, Continental, Goodyear... Le reclassement des salariés, une solution viable ?

En temps normal, la moitié des fruits et légumes sont importés. Comme l'Italie ou la Pologne ont fermé leurs frontières, la grande distribution se fournit en France. Les prix des tomates et des fraises qui venaient du Maroc et d'Espagne ont particulièrement flambés. La main d'oeuvre coûte traditionnellement plus cher, mais les frais de livraison ont aussi augmenté.

La France championne des achats alimentaires en ligne

Enfin, l'emballage explique l'augmentation des fruits et légumes : on est frileux à acheter ces produits en vrac alors que d'autres clients ont pu les toucher avant nous. Les enseignes ont tendance à suremballer les produits frais, ce qui fait grimper les prix

Enfin, à cause du confinement, la France est devenue la championne des achats alimentaires en ligne devant le Royaume-Uni. Les services de livraison peuvent occasionner des frais supplémentaires.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Économie Courses Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants