2 min de lecture Religions

Yom Kippour 2020 : qu'est-ce que le rite des "kapparot", qui inclut le sacrifice d'un poulet ?

La fête de Yom Kippour débutera dimanche 27 septembre et s'achèvera au coucher du soleil lundi 28 septembre. À cette occasion, des milliers de croyants ont pratiqué le rite contesté des "kapparot".

Le rite de "Kapparot" précède le Jour du Grand Pardon dans la religion juive.
Le rite de "Kapparot" précède le Jour du Grand Pardon dans la religion juive. Crédit : Emmanuel DUNAND / AFP
Marie Gingault
Marie Gingault et AFP

Après avoir célébré la nouvelle année, les croyants de confession juive fête Yom Kippour, la fête du Grand Pardon. Cette année, ce "jour de l'expiration" débutera ce dimanche 27 septembre au soir pour se terminer lundi 28 septembre après le coucher du soleil. Pendant 25 heures, les croyants Juifs se consacrent ainsi au jeûne et à l’expiration de leurs péchés. 

La semaine qui précède Yom Kippour, des milliers de Juifs pratiquent le rite des "kapparot". Ce dernier est une "expiation symbolique" et consiste à faire tourner un poulet vivant au-dessus de la tête d'un fidèle, et ce, trois fois de suite. Simultanément, une prière doit être récitée afin de transférer les péchés du croyant à l'animal. 

Le volatile sera ensuite égorgé et distribué aux pauvres. Ce rituel religieux, qui remonte à la période du Moyen Âge, connaît un nombre croissant d'opposants. Le rite du "Kapparot" est même la cible d'attaques de la part d'organisations de défense des animaux, mais également du ministère de l'Agriculture qui mène campagne depuis quatre ans contre cette coutume. 

De l'argent pour remplacer le poulet

Ce dernier vérifie que la santé publique et les droits des animaux sont respectés en inspectant les sites où se déroule le rituel. Pour Shuki Friedman, directeur du Centre pour la religion et l'État de l'Institut démocratique d'Israël, ce rite n'est pas considéré comme essentiel dans le judaïsme

À lire aussi
Des évêques (illustration) Coronavirus France
Reconfinement : les évêques veulent des exceptions pour fêter la Toussaint

Ainsi, de nombreux rabbins conseillent de substituer aux poulets une somme d'argent. Le principe reste inchangé et l'argent tourne également au-dessus de la tête du croyant. Comme avec la volaille, les péchés sont transférés et l'argent est redistribué aux pauvres. 

Les horaires de début et de fin de Yom Kippour coïncident avec le coucher du soleil dans le ciel, ce qui explique un léger décalage en fonction des zones géographiques où résident les fidèles, aussi bien en France qu'à l'étranger. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Religions Traditions Juifs
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants