1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Xavier Dupont de Ligonnès : que contient la lettre qu'il avait laissée à ses proches ?
2 min de lecture

Xavier Dupont de Ligonnès : que contient la lettre qu'il avait laissée à ses proches ?

PODCAST - Dans "Les Voix du Crime", Bruno de Stabenrath, ami d'enfance de Xavier Dupont de Ligonnès, revient sur la lettre laissée par le suspect numéro 1 du quintuple homicide avant sa disparition.

Le domicile des Dupont de Ligonnès à Nantes où les corps de la famille avaient été retrouvés en avril 2011
Le domicile des Dupont de Ligonnès à Nantes où les corps de la famille avaient été retrouvés en avril 2011
Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
14. Xavier Dupont de Ligonnès : qui était-il avant de devenir suspect numéro 1 ? (1/2)
28:37
Marie Zafimehy

21 avril 2011. Les corps de d'Agnès Dupont de Ligonnès, et ceux de ses quatre enfants, Arthur, Thomas, Anne, Benoît sont retrouvés sous la terrasse de leur domicile familial à Nantes. Le père, Xavier, reste introuvable. Dix ans après, la disparition de celui qui est devenu suspect numéro 1 reste un mystère.

Dans Les Voix du Crime, Bruno de Stabenrath, son ami d'enfance, se dit convaincu de sa culpabilité. La raison ? Une lettre envoyée par Xavier Dupont de Ligonnès à ses proches quelques temps avant la découverte des corps. "Ce qui ramène tout à Xavier à sa culpabilité, cette lettre", affirme l'auteur de L'Ami impossible publié aux éditions Gallimard (2020). "C'est du Xavier typique."

Cette lettre, qui débute par la formulation "Coucou tout le monde !", est reçue par plusieurs membres de la famille Dupont de Ligonnès, mais aussi par certains proches amis, dont Bruno de Stabenrath. Ce dernier en prend connaissance aux alentours du 8 avril, soit dix jours avant la découverte des corps. "Cette lettre est un tissu de mensonge", analyse-t-il aujourd'hui.

Cette lettre est un tissu de mensonge

Bruno de Stabenrath

Factures, courrier, matériel informatique... Dans cette longue lettre, Xavier Dupont de Ligonnès donne des "ordres" à tout le monde, mais surtout il annonce que la famille a été exfiltrée par la DEA, la brigade des stupéfiants américaine, pour qui il travaillait en secret. "Ceci ne tient pas la route, s'emporte Bruno de Stabenrath. Parce que quand vous travaillez pour la brigade des stups américaine ou même française, vous en parlez jamais."

À lire aussi

C'est cette invraisemblance qui met la puce à l'oreille des destinataires, quelques jours après avoir signalé la disparition de la famille. "Bref, quand cette lettre arrive, tous ceux qui ont un peu de bon sens et connaissent un peu la façon dont fonctionne la brigade des stups, le renseignement, on sait que ce n'est pas crédible une seule seconde", poursuit Bruno de Stabenrath. 

Plus tard, c'est même cette lettre - et plus particulièrement son post-scriptum - qui permettra à une capitaine de police de penser à chercher les corps sous la terrasse, raconte-t-il. Xavier Dupont de Ligonnès précise de laisser le "fouillis" sous la terrasse tranquille. Un acte manqué selon Bruno de Stabenrath : c'est là que que sont cachés les corps de sa femme et de ses quatre enfants.

Abonnez-vous à ce podcast

>> Les Voix du crime sont avocats ou avocates, enquêteurs ou enquêtrices, proches de victimes, de suspects ou de coupables. Ces témoins-clefs se confient au micro de Diane DouzilléJérôme Florin et Jean-Alphonse Richard. Des témoignages inédits, qui apportent un éclairage nouveau sur la justice et les grandes affaires criminelles d’aujourd’hui.


Une fois par mois, l'une de ces Voix du crime nous raconte son point de vue une affaire criminelle. Un podcast RTL. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/