2 min de lecture Faits divers

Violences à Dijon : quatre personnes mises en examen et vingt victimes identifiées

Le procureur de la République Éric Mathais a fait un premier bilan ce samedi 20 juin des violences urbaines survenues à Dijon. Quatre personnes sont mises en examen et vingt victimes ont pu être identifiées.

Les tensions dans la cité des Grésilles, à Dijon, sont fortes depuis l'agression d'un Tchétchène, mercredi 10 juin 2020.
Les tensions dans la cité des Grésilles, à Dijon, sont fortes depuis l'agression d'un Tchétchène, mercredi 10 juin 2020. Crédit : Philippe DESMAZES / AFP
Sarah Belien
Sarah Belien
Journaliste RTL

Une semaine après les violences urbaines qui ont secoué la ville de Dijon, le procureur de la République Éric Mathais fait un premier bilan. Ce samedi 20 juin, quatre personnes ont été mises en examen et au moins 20 victimes ont pu être identifiées.

"Ce à quoi nous avons assisté était tout à fait imprévisible et inhabituel", a déclaré Éric Mathais lors d'une conférence de presse tenue ce samedi. Six personnes de la communauté tchétchènes avaient été interpellées il y a quelques jours mais deux d'entre elles ont été libérées.


Parmi les personnes interpellées, un homme de 23 ans de nationalité russe, ayant le statut de réfugié, habitant à Saint-Etienne, a été mis en examen pour "association de malfaiteurs en vue de délit passibles de 10 ans d'emprisonnement et violences aggravées", a précisé le procureur.

Le deuxième homme mis en examen est également un russe âgé de 29 ans qui habite Troyes. Un autre homme russe de 53 ans ayant le statut de réfugié, demeurant à Dole dans le Jura ainsi qu'un homme 41 ans, né en Russie mais de nationalité française et résidant à Dijon ont également été mis en examen a détaillé le procureur de la République.

20 victimes identifiées

À lire aussi
Les requins sont estimés à 844 millions de dollars, soit 742 millions d'euros faits divers
Lyon : trois requins d'une espèce menacée sont nés à l'aquarium

Éric Mathais a également fait état de "20 victimes physiques identifiées" dont deux sévèrement touchées lors des violences urbaines qui ont éclaté à Dijon pendant plusieurs jours. Il s'agit d'un un homme de 30 ans qui a reçu une balle dans le dos et le conducteur d'une voiture gravement accidentée.

Plusieurs enquêtes parallèles ont été ouvertes afin de faire la lumières sur ces terribles incidents. Le week-end dernier, plusieurs dizaines de membres de la communauté tchétchène étaient venus de toute la France pour mener des expéditions punitives envers des Dijonnais d'origine maghrébine, après l'agression d'un jeune tchétchène dans le quartier des Grésilles.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Dijon Interpellation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants