1 min de lecture Vieillesse

Vieillissement de la population : les aides à domicile débordées

Face au vieillissement de la population, les familles peinent à trouver des solutions de maintien à domicile. Faute d'aide-soignants, elles sont souvent obligées de prendre en charge elles-mêmes leurs proches.

Revue de Presse - La Revue de Presse Amandine Bégot iTunes RSS
>
Vieillissement de la population : les aides à domicile débordées Crédit Image : AFP / DAMIEN MEYER | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
BEGOT 245300
Amandine Bégot édité par Sarah Duhieu

La population française vieillit et pose la question de la dépendance. La Croix consacre deux pages à ce sujet, alors qu'un rapport doit être remis le 28 mars à la ministre de la santé. Le journal l'écrit, les ministres le répètent : il faut favoriser le maintien à domicile

Mais ce n'est pas si simple car trop souvent, la maison familiale, celle dans laquelle les personnes âgées vivent depuis toujours, n'est pas adaptée. Elle est trop loin, ou compte trop d'escaliers.

Il y a aussi ces aides à domicile, trop peu nombreuses et totalement débordées. Babeth, par exemple, a une cinquantaine d'années. Elle vit en Bretagne et décrit des journées interminables. Elle commence à 7h45 au domicile d'un couple âgé. "Pendant une demi-heure, je m'occupe de monsieur, je le lève, lui fais sa toilette, refais son lit, prépare le petit déjeuner, puis je fais la même chose pour madame", raconte-t-elle. Puis à 9h direction le domicile d'un homme de 92 ans.

De plus en plus d'aidants familiaux

Babeth refait les mêmes gestes. Elle passe ensuite deux heures chez une dame atteinte de la maladie d’Alzheimer. Puis, après le déjeuner, retour chez le couple de 7h45, puis chez le monsieur de 9h du matin et ainsi de suite jusqu'au soir. "C'est très éprouvant", confie-t-elle, "et pas très bien payé".

À lire aussi
Une aide-soignante aide un patient à se déplacer, au CHU d'Angers, en 2013 (photo d'illustration) vieillesse
Métiers du grand-âge : "Beaucoup de responsabilités, peu de reconnaissance", déplore une aide-soignante sur RTL

Résultat, faute de candidats, ce sont les familles qui assurent l'aide à domicile dans 80% des cas, explique le directeur de l'Association des directeurs au service des personnes âgées, Pascal Champvert. "Finalement, cette situation arrange bien les pouvoirs publics", ironise-t-il, car ces proches sont une main d'oeuvre gratuite.

Et pourtant, il y a urgence, note le journal Le Télégramme, car les plus de 85 ans vont voir leur nombre exploser ces prochaines années. Leur nombre va passer de 1,8 à 2,6 millions en 2030, puis à 6 millions en 2070. En 2070, ceux qui auront plus de 85 ans seront ceux qui ont 25 ans aujourd'hui... ceux dont les parents ont aujourd’hui entre 45 et 60 ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vieillesse France Aide
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants