1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. La chronique de Laurent Gerra du vendredi 28 mai

La chronique de Laurent Gerra du vendredi 28 mai

Ce vendredi 28 mai Laurent Gerra a imité Enrico Macias et François Mitterrand.

La chronique de Laurent Gerra du mardi 1er juin
La chronique de Laurent Gerra du mardi 1er juin
Crédit : RTL
La chronique de Laurent Gerra du vendredi 28 mai
07:28
La chronique de Laurent Gerra du vendredi 28 mai
07:28
Laurent Gerra
Laurent Gerra
Animateur

Enrico Macias a d'abord fait une apparition, ce vendredi 28 mai. "Je viens juste de déconfiner, alors j'ai pas eu le temps d'aller chez Abdullah-tif", a déclaré le chanteur, au sujet de son coiffeur, pour justifier le fait qu'il ne soit pas facilement reconnaissable. Et de poursuivre : "Il était fermé, ça explique qu'avec mes cheveux tout blancs, tout frisés, qui ont poussé, je ressemble à Angelo Branduardi".

Puis, c'est François Mitterrand que l'on a entendu, à l'occasion du 40e anniversaire de son accession au pouvoir. De nombreux ouvrages sont sortis, permettant de se souvenir de la correspondance intime entre le Président et Anne Pingeot. 

Pour contextualiser, nous sommes de retour au printemps 1979. "Mon Anne, mon alphabet, [...] cette fois, ça y est, le printemps s'est installé dans la capitale. De ma fenêtre, je vois tout Paris qui prend un petit air de fête. Quand je pense que dans deux ans, tout ça sera à moi. Je suis parfois incrédule, entend-on François Mitterrand philosopher. En attendant, je passe un temps fou en réunion, avec des gens de gauche. Des socialistes, des communistes, des radicaux de gauche de Robert Fabre... [...] Ridicule ! Ils passent des heures à parler d'union de la gauche ! Je dis oui à tout, ça mange pas de pain."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/