1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. La chronique de Laurent Gerra du mardi 1er juin
1 min de lecture

La chronique de Laurent Gerra du mardi 1er juin

Ce matin, Laurent Gerra a imité Roselyne Bachelot, Philippe de Villiers mais aussi Jean-Marie Le Pen et Enrico Macias.

La chronique de Laurent Gerra du mardi 1er juin
La chronique de Laurent Gerra du mardi 1er juin
Crédit : RTL
Laurent Gerra
Laurent Gerra - édité par Céline Morin

En cette période de réouverture des lieux de culture, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot est sur tous les fronts. Et ce matin, elle nous parle cinéma, et non pas de la réouverture des cinémas, mais plutôt du rachat par Amazon de Metro-Goldwyn-Mayer  : "Désormais, on va pouvoir les voir et les revoir à volonté sur Amazon Prime. Surtout ceux avec Daniel Zgeig !". 

Philippe de Villiers quant à lui, n’a pas de mots assez durs pour qualifier la vidéo d’Emmanuel Macron avec les youtubeurs MacFly et Carlito : "Il faut ce qu’il faut pour bouter hors du palais de l’Elysée ce pitre de la république, ce président du buzz et du clic à qui je foutrais bien une claque, de ma main gantée, tant il déshonore la fonction ! Je lui avais pourtant dit qu’il fallait habiter le corps du roi, mais ce jeune blanc-bec n’en a fait qu’à sa tête !". 

Maintenant qu’il est vacciné deux fois au Pfizer, Enrico Macias peut profiter de la réouverture des restaurants, tout en respectant le pass sanitaire : "Bien sûr, la mort de mes os, que j’ai tous mes pass avec moi. Le pass restaurant, le pass culture, le pass Navigo, le pass sénior, le passeport, j’ai même le passetoutgrain à la cave. Avec tous ces pass, y’a de quoi faire un tour de magie où tu tires un pass au hasard et j’essaie de le deviner". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/