2 min de lecture Humour

La chronique de Laurent Gerra du 7 mai 2019

Ce mardi, Laurent Gerra a imité Emmanuel Macron, les Deschiens et Nicolas Sarkozy.

Laurent Gerra Laurent Gerra Laurent Gerra iTunes RSS
>
La chronique de Laurent Gerra du 7 mai 2019 Crédit Image : RTL | Crédit Média : Laurent Gerra/RTL | Date : La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra et Jade

Ce mardi 7 mai 2019 marque le deuxième anniversaire de l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République. Cette journée est abordée d'une manière très particulière à l’Elysée par Brigitte Macron : "Joyeux anniversaire, joyeux anniversaire, joyeux anniversaire, Emmanuel". La Première dame souligne qu'il était impossible pour elle de ne pas y penser : "C’est impossible d’oublier, tu as lu la presse ? : "Les deux ans désastreux du Président Macron", "Macron baisse de 40 % en deux ans", et même dans Ici Paris : "Macron fête ses deux ans à l’hôpital". Le chef de l'État fustige cette photo, venue tout droit de son passé : "Mais euh, Brizitte, c’est n’importe quoi, c’est une vieille photo de moi quand z’avais eu la rubéole".


La semaine dernière encore, lors des manifestations du 1er mai, les blacks blocs, ces groupes organisés de casseurs, ont fait parler d’eux. Le phénomène prend de l’ampleur, inquiète au sommet de l’Etat et fait réagir les Deschiens. Énervé, Lochet apprend à Morel qu'il "fait exprès d’avoir l’air méchant à cause que j’veux devenir un black bloc (sic)". Cependant, il lui souligne que "le problème, c’est que tu n’as pas la tenue réglementaire. Il te faut une cagoule". Lochet n'est cependant pas venu les mains vides et le lui fait savoir : "Ah bah si, j’en ai une ! C’est celle à mon p’tit dernier, Kevin, qu’est en maternelle (sic). Mais le problème, c’est qu’elle est pas noire et qu’il y a la tête de Winnie l’ourson dessus". 

Les actionnaires du groupe hôtelier Accor ont renouvelé le mandat d’administrateur de Nicolas Sarkozy. Une activité qui sollicite énormément l'ancien président de la République : "Avec tous les hôtels internationaux que j’m’occupe, j’suis bien obligé d’être poli de la glotte parce que si j’dis sveiki, ça veut dire bonjour en scandinave à un chinois en pensant qu’il est lithuanien, de quoi j’aurais l’air ? Vous voulez que j’vous l’dise ? Eh ben j’vais vous l’dire : j’aurai l’air d’un mauvais administrateur d’hôtels international que j’m’occupe." Mademoiselle Jade le reprend et lui fait savoir que "certains disent que c’est un emploi de confort". Une attaque qui n'est pas du goût de Nicolas Sarkozy : "Vous êtes terribles vous autres les journalistes à faire des polémiques avec des morceaux de fake-news. C’est un boulot à plein temps !".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Laurent Gerra Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7797576471
La chronique de Laurent Gerra du 7 mai 2019
La chronique de Laurent Gerra du 7 mai 2019
Ce mardi, Laurent Gerra a imité Emmanuel Macron, les Deschiens et Nicolas Sarkozy.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/video-la-chronique-de-laurent-gerra-du-7-mai-2019-7797576471
2019-05-07 09:52:31
https://cdn-media.rtl.fr/cache/nH1wSBtangMt9ebtBhggKw/330v220-2/online/image/2019/0430/7797528982_la-chronique-de-laurent-gerra-du-30-avril-2019.jpg