1 min de lecture Humour

La chronique de Laurent Gerra du 18 mai 2020

Ce lundi 18 mai Laurent Gerra a imité François Bayrou, Lambert Wilson ou encore Bertrand Tavernier.

Laurent Gerra - Laurent Gerra Laurent Gerra iTunes RSS
>
La chronique de Laurent Gerra du 18 mai 2020 Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Laurent Gerra
Laurent Gerra

Ce lundi 18 mai, François Bayrou souhaite intervenir en direct : "L'heure est grave. Après un week-end enfermé avec toute mon équipe dans ma "décision room" à la mairie de Pau, j'ai décidé de prendre la parole et de vous réserver ma déclaration en exclusivité. Je suis au coeur d'un complot international à propos des masques. En vue de ma réélection prochaine, j'ai décidé d'offrir aux habitants de Pau des masques. Mais une main malveillante a cousu dessus des étiquettes en mandarin", explique le maire de Pau.

Difficile d'imaginer un mois de mai sans festival de Cannes, d'autant que selon Thierry Frémaux, le délégué général, l'édition 2020 annonçait un très bon cru. Lambert Wilson regrette cette annulation : "Je suis dépité, desapointed. J'avais prévu de faire la cérémonie d'ouverture en douze langues. Cette année, à cause de l'épidémie j'avais prévu de dire que Cannes est une infirmière", affirme l'acteur. 

Bertrand Tavernier est lui aussi, triste de cette annulation : "D'un côté je suis effondré à tous les films formidables que l'on va rater (...) mais d'un autre côté je ne regrette pas vraiment de voir Marion Cotillard monter les marches avec une charlotte sur la tête", plaisante-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Humour Laurent Gerra
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants