1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. La travail prend-il trop de place dans notre vie ?

La travail prend-il trop de place dans notre vie ?

Avec le déploiement du télétravail, le travail s'est même invité dans nos maisons depuis 1 an. Mais le travail prend-il trop de place dans nos vies ? "On est fait pour s'entendre" se pose la question.

Travail : prend-il trop de place dans notre vie ?
Travail : prend-il trop de place dans notre vie ?
Crédit : Simon Winnall / GETTY
Travail : prend-il trop de place dans notre vie ?
35:05
Travail : prend-il trop de place dans notre vie ?
35:06
Emmanuelle
Emmanuelle Brisson
Journaliste

"La vie fleurit par le travail", disait Arthur Rimbaud. Avec le déploiement du télétravail, le travail s'est même invité dans nos maisons depuis plus d'un an. Alors, nous définissons-nous encore aujourd'hui à travers notre métier ? Flavie Flament se pose la question.

L'animatrice de On est fait pour s'entendre en parle avec Stéphanie. Stéphanie a 45 ans et a travaillé dans le notariat pendant une vingtaine d'années. "J'ai adoré mon métier, confie-t-elle. C'était un métier passionnant qui donnait du sens à ma vie ; parallèlement à cette carrière professionnelle, j'ai eu 3 enfants en 2 ans et j'ai mené une vie de dingue". 

"J'ai consacré trop de temps à mon métier", continue Stéphanie, qui admet "avoir mis de côté sa vie de maman, sa vie de couple. C'était n'importe quoi." Stéphanie amenait même ses enfants au bureau avant de les emmener à l'école le matin. 

Une surcharge qui peut mener au burn out

Mais pour Stéphanie, cette surcharge a mené au burn out. "Je n'ai pas vu les signes qui m'ont amené au burn out", poursuit-elle. Le travail prend parfois trop de place. Pour Rémy Ougdhiri, sociologue, "si on interroge les moins de 25 ans, réussir sa vie, c'est avoir un travail passionnant". 

À lire aussi

"C'est intéressant car cette génération qu'on décrit parfois comme un peu paresseuse met le travail au premier plan et est consciente que, le travail, c'est très important, continue le sociologue. Le travail doit de plus en plus être utile aux autres. Depuis un an, des vocations ont été suscité".

Pour Emilie Devienne, "certains se disent que la vie est relativement courte, et nombreux sont ceux qui ont été confronté au burn out. Il ne s'agit pas de culpabiliser les gens qui travaillent trop et qui s'épanouissent néanmoins. Cette question du "trop" varie selon les époques de la vie. Il faut apprendre à remettre les choses en perspective."

Venez témoigner

Vous souhaitez témoigner par écrit, intervenir dans l'émission ou proposer des sujets ? Envoyez-nous un mail à l'adresse suivante : onestfaitpoursentendre@rtl.fr (ici) ou contactez-nous en message privé sur nos réseaux sociaux : Facebook et Twitter !


"On est fait pour s'entendre", le magazine qui vous ressemble et vous rassemble, de 14h30 à 15h30, en direct sur RTL.

Invités

- Emilie Devienne, coach « accrédité » et auteur de '' Buller malin " chez Eyrolles.

Buller malin : Ne rien faire et le faire bien (Editions Eyrolles)
Buller malin : Ne rien faire et le faire bien (Editions Eyrolles)
Crédit :

-  Rémy Ougdhiri, sociologue, directeur de Sociovision, spécialisé dans l’étude des modes de vie. Auteur de '' Eloge du petit matin '' chez Arlea.

Eloge du petit matin
Eloge du petit matin
Crédit :
L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/