3 min de lecture Internet

TikTok : pourquoi ce réseau social pose-t-il problème ?

ÉCLAIRAGE - Depuis la création du hashtag #BalanceTonTikTokeur, le réseau social très prisé des adolescents est dans le collimateur de Marlène Schiappa.

TikTok est le réseau social qui monte
TikTok est le réseau social qui monte Crédit : AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

"Choquée". À la mi-juin, Marlène Schiappa s'indignait des "témoignages d'emprise, chantage et violences sexuelles" répertoriés sous le hashtag #BalanceTonTikTokeur. Mardi 30 juin, la secrétaire d'État à l'égalité entre les femmes et les hommes indique s'être entretenue avec la direction de TikTok pour leur demander de prendre des mesures pour protéger les plus jeunes utilisateurs et utilisatrices du réseau social.

Réseau social lancé en mondialement en 2018, TikTok est très prisé des adolescents et adolescentes qui y postent des vidéos courtes humoristiques ou chorégraphiées. Mais l'application est aussi source de menaces : plusieurs pédocriminels y ont par exemple déjà été identifiés et des propos antisémites dénoncés. Fin juin, une "TikTokeuse" indienne de 15 ans s'est par ailleurs donné la mort

#BalanceTonTikTokeur

En France, le hashtag #BalanceTonTikTokeur a permis aux utilisateurs et utilisatrices du réseau social de dénoncer ses risques et dérives. Lancé le 17 juin dernier, il a été créé par une internaute afin d'exposer les noms des utilisateurs qui "profite (sic) de leurs abonnés pour demander des nudes alors qu’elles sont mineurs (sic)". S'en suit une vague de témoignages mettant en cause plusieurs TikTokeurs s'adonnant à cette pratique, mais également d'autres tenant des propos racistes, sexistes ou homophobes.

Le lendemain de la création du hashtag, Marlène Schiappa réagit. "Je demande immédiatement un RDV avec #TikTok : des mesures drastiques s’imposent !" tweete-t-elle. C'est désormais chose faite : ce mardi 30 juin, la secrétaire d'État a reçu la direction de Tik Tok pour discuter de la protection des plus jeunes utilisateurs du réseau social. 

Quelle est la réponse de TikTok ?

À lire aussi
Explosions à Beyrouth : la mariée surprise en pleine séance photo Explosions à Beyrouth
VIDÉO - Explosions à Beyrouth : la mariée surprise en pleine séance photo

"Je leur ai demandé ce qu’ils ont fait face à ces milliers de témoignages : ils n’ont rien fait", raconte-t-elle au Huffington Post. Je leur demande de bannir les personnes mises en causes de manière préventive, comme l’a fait Twitch, (plateforme de streaming qui a réagi après avoir été mise en cause pour des faits de harcèlement, ndlr) et de mettre les victimes en contact avec la justice ou des associations”.

Comme l'explique le site d'information, "les situations de harcèlement arrivent en général sur d’autres plateformes où les utilisateurs échangent". Et ce, après les premières discussions sur TikTok. Un aspect qui permet au réseau social de se défausser de toute responsabilité. "Si sur notre plateforme un utilisateur enfreint les règles, il sera suspendu, mais sur une autre messagerie, non", répond TikTok au Huffington Post. "Toutes les fonctionnalités sont là pour garantir un environnement sécurisé".

Comment protéger les plus jeunes ?

L'un des problèmes que souligne Marlène Schiappa est le jeune âge de la majorité des personnes présentes sur TikTok. Celles-ci sont souvent âgées de moins de seize ans, voire moins de treize, malgré le fait qu'il s'agisse de l'âge minimum requis pour se créer un compte sur la plateforme. "Ils ne demandent pas de carte d’identité, c’est une case à cocher", déplore Marlène Schiappa.

Parfois ces jeunes deviennent très vite des stars malgré eux. Face à ce phénomène, la secrétaire d'État souhaite que TikTok prenne des mesures pour les protéger, mais aussi que les parents soient sensibilisés. "Le jour où les parents se mettent en groupe, regardent ce qui se passe et déposent des plaintes, ça va être très compliqué pour TikTok du point de vue juridique. Ils sont conscients de leur responsabilité", explique-t-elle. De son côté, le réseau social indique qu'un guide est déjà disponible à l'attention des parents pour leur permettre "d’appréhender simplement la plateforme TikTok, d’en comprendre son fonctionnement, d’en maîtriser les codes". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Internet Réseaux sociaux Harcèlement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants