2 min de lecture Portrait

Thomas Coville, de pilote à géant des mers

PORTRAIT - Avant de devenir le navigateur que l'on connaît, Thomas Coville s'est d'abord vu pilote, puis ingénieur informaticien.

Isabelle Choquet L'Homme du jour Isabelle Choquet
>
Thomas Coville, de pilote à géant des mers Crédit Image : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP | Crédit Média : Isabelle Choquet | Durée : | Date : La page de l'émission
Isabelle Choquet
Isabelle Choquet Journaliste RTL

Il sera peut-être désigné aventurier de l'année 2017, en partenariat avec VSD. Thomas Coville vient de remporter avec Jean-Luc Nélias la Transat Jacques Vabre, en ralliant Le Havre à Salvador de Bahia en sept jours, 22 heures et sept minutes. Retour sur le parcours d'un homme pour qui la voile n'était au départ qu'un simple loisir.  

Un jour, Thomas Coville a fait venir un quatuor de musique de chambre pour son équipage. Pas pour le distraire, ni pour des cours de violon. Il a simplement laissé la baguette de chef d'orchestre à chacun de ses hommes : l'un faisait trop de gestes, un autre allait trop vite... Les forces et les faiblesses sont apparues, et ils ont pu naviguer sur de bonnes bases, jouant du bateau comme d'un instrument. 

C'est ça, Thomas Coville : un marin et bien plus, un ultra-marin pourrait-on dire. Un curieux, tous capteurs dehors, qui fait se répondre ses nombreuses passions. Pourtant, lui qui adore le jazz, il n'en écoute presque jamais à la barre : parce qu'il navigue à l'oreille. La poésie aussi est un petit plaisir parcimonieux. Alors pour nourrir ce qu'il appelle sa veille émotionnelle, il échange avec l'acteur Jacques Gamblin, son ami, ou il s'entretient aussi avec le philosophe Michel Serre.

À lire aussi
Le Raid à la prison de Conde-sur-Sarthe, le 5 mars 2019 faits divers
VIDÉO - Attaque à Condé-sur-Sarthe : que sait-on du détenu radicalisé ?

Avant chaque départ, il échange son alliance avec celle de son épouse

Parents intellos, un peu élitistes : "Si tu veux parler de quelque chose, commence par lire", lui disait son père. Pour passer le temps sur son premier Vendée Globe, il lui a offert un pavé de Sartre : "L'existentialisme est un humanisme". Coville va au lycée chez les Jésuites. À l'époque, la voile est un loisir, même pas un rêve. Lui il se verrait bien pilote, il a même réussi le concours de l'Aéronavale mais il est recalé à cause d'un problème d'oreille. Le voilà ingénieur informaticien mais il a besoin d'air. Alors il se mutine, et largue les amarres. 

Les débuts sont parfois difficiles, avec Kersauzon notamment. L'Amiral le fait dormir au milieu des sacs poubelles. À terre, il y a ses deux enfants et sa femme Cathy, son port d'attache depuis 30 ans. Il n'est jamais sûr de revenir et avant chaque départ, ils échangent leurs alliances.

Une préparatrice mentale à ses côtés

Il devient alors un géant des mers, mais avec une faiblesse, une souffrance même : 
longtemps, l'échec lui a été insupportable. Rater quatre fois le record du tour du monde en solitaire, ça l'a plongé dans une détresse insondable. "Ça pouvait aller jusqu'à la nausée de moi" dit-il dans le JDD. Pas mieux en équipage : il a le sentiment d'avoir trahi les autres, il culpabilise. Alors Thomas Coville se fait aider par une préparatrice mentale... Lui qui veut tout contrôler, il apprend à lâcher prise, à goûter l'instant. Désormais il cultive la bienveillance, pour les autres et pour lui-même. Le joueur de voile a trouvé l'harmonie. Il n'a plus peur de perdre, et il gagne.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Portrait Thomas Coville Transat Jacques Vabre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7790981266
Thomas Coville, de pilote à géant des mers
Thomas Coville, de pilote à géant des mers
PORTRAIT - Avant de devenir le navigateur que l'on connaît, Thomas Coville s'est d'abord vu pilote, puis ingénieur informaticien.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/thomas-coville-de-pilote-a-geant-des-mers-7790981266
2017-11-15 20:27:33
https://cdn-media.rtl.fr/cache/IbdfvMO3yPV6ALvJ1aXXRA/330v220-2/online/image/2016/1226/7786447522_le-skipper-francais-thomas-coville-le-12-octobre-2016.jpg